Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 28/07/2017- Burkina FasoMali, Nigeria, Sénégal : justice, François Compaoré, économie, Boko Haram.

Burkina Faso : mandat d’arrêt contre François Compaoré
 
La justice burkinabè a lancé un mandat d’arrêt international contre François Compaoré, frère cadet de l’ex-président Blaise Compaoré, dans le cadre des enquêtes de l’assassinat du célèbre journaliste d’investigation Norbert Zongo en décembre 1998.Selon les médias burkinabè qui citent des sources judiciaires, c’est depuis le début du mois de mai 2017 que le mandat contre François Compaoré, ancien conseiller à la présidence, a été lancé.
 
Mali : 12 mois de prison pour un chroniquer radio
 
Un chroniqueur radio, Mohamed Youssouf Bathily, dit « Ras Bathé », a été condamné à 12 mois de prison pour « incitation à la désobéissance des troupes » selon une annonce de son avocat, Ali Touré. « Notre client a été condamné en son absence à 12 mois de prison,  et 100.000 FCFA d’amende » précise Me Touré, cité par l’AFP.
 
Nigeria : plus de 50 morts lors d’une attaque au nord-est
 
Au moins plus de 50 personnes ont été tuées lors d’une attaque menée mardi, par Boko Haram contre une mission pétrolière dans le nord-est du Nigeria, selon des sources humanitaires, citées par l’AFP. « Le bilan ne cesse de s’aggraver […] Nous en avons maintenant plus de 50 et de nouveaux corps arrivent » selon les mêmes sources.
 
Sénégal : construction d’une cité des affaires de l’Afrique de l’Ouest à Dakar
 
La Caisse de dépôts et de consignation (CDC) du Sénégal et du Maroc  ont annoncé la construction d’une cité des Affaires de l’Afrique de l’Ouest dans la capitale sénégalaise, rapporte Financial Afrik. « Le financement de l’étude de faisabilité de la cité des affaires de l’Afrique de l’Ouest a été bouclé » précise la secrétaire d’Etat marocaine auprès du ministère des Affaires étrangère, Mounia Boucetta, cité par la même source.