Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 29/11/2017- Côte d’Ivoire, Niger, Nigeria : sommet, Union africaine, investissement, énergie.

Côte d’Ivoire : ouverture du Sommet UA-UE à Abidjan ce mercredi 
 
Le Sommet Union africaine (UA)-Union européenne (UE) va s’ouvrir ce mercredi 29 novembre 2017 sur les thèmes de la jeunesse, de l’immigration et de la mobilité et de la coopération UA-UE sur la paix et la sécurité. Au moins 43 chefs d’Etat africains sont attendus dans la capitale ivoirienne et les 28 pays membres de l’UE, dont 16 chefs d’Etat, selon Jeune Afrique.  
 
Côte d’Ivoire : 9,8 milliards FCFA pour la promotion des investissements privés  
 
La Côte d’Ivoire et l’Allemagne ont procédé le 28 novembre, à la signature de d’un Accord de partenariat pour la promotion des investissements privés et pour le développement économique durable dans le cadre du « Compact du G20 » avec l’Afrique, selon la Primature ivoirienne. « Ce financement est constitué d’un don d’un montant de 15 millions d’euros, soit 9,8 milliards FCFA et de prêt concessionnels d’un montant de 85 millions d’euros, soit 55,7 milliards FCFA » a précisé le premier ministre ivoirien, Adama Koné.
 
Nigeria : vente de plusieurs centrales électriques
 
Le gouvernement nigérian a annoncé ce 29 novembre  2017 la signature de projets de mise en vente de plusieurs centrales électriques, dans le cadre des projets nationaux intégrés de production d’électricité (NIPP), rapporte l’Agence de presse africaine. Ces ventes généreraient des recettes suffisantes pour financer les budgets annuels du Nigeria pour les trois prochaines années (2018-2020), a indiqué le directeur générale du bureau du budget, Ben Akabueze.
 
Côte d’Ivoire : l’immigration et la sécurité au cœur du sommet Ue-Afrique
 
La Côte d’Ivoire accueille mercredi et jeudi le cinquième sommet Union européenne (UE) – Union africaine (UA), qui se penchera principalement sur les questions d’immigration et de sécurité, avec l’ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine. Quelque 83 chefs d’Etat et de gouvernement et 5.000 participants des 55 pays d’Afrique et de 28 pays d’Europe, ainsi que de l’ONU et des organisations internationales, sont attendus dans la capitale économique ivoirienne Abidjan, où des travaux de rénovation ont été lancés à peine une semaine avant l’événement, provoquant des embouteillages monstres, aggravés par les mesures de sécurité.