Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 31/01/2018 – Guinée Bissau, Burkina Faso, Niger, Côte d’Ivoire : Artur Da Silva, nomination, santé, coopération, Défense

Guinée Bissau : nomination d’un nouveau premier ministre

Le président bissau-guinéen José Mario Vaz a nommé dans la soirée du mardi 30 janvier 2018, Artur Da Silva, en qualité de Premier ministre, une nomination qui intervient 15 jours après la démission d’Umaro Embalo Cissoko. Da Silva, qui a précédemment occupé les postes de ministre des Affaires étrangères et celui de la Pêche et de l’Education, est chargé de former un gouvernement en perspective des prochaines législatives

Burkina Faso : grève de 24 heures dans le secteur de la santé

Les agents de santé au Burkina Faso, à l’appel du Syndicat national des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA), observent ce mercredi 31 janvier 2018 une grève de 24 heures sur toute l’étendue du territoire pour dénoncer un procès annoncé, a-t-on appris de source syndicale. Selon les membres de la structure syndicale qui ont animé, la veille, une conférence de presse à Ouagadougou, cet arrêt de travail vise d’abord, à dénoncer un procès contre un agent de santé que l’on veut «injustement sanctionner».

Niger : le ministre de la Défense mécontent de la coopération avec les troupes française et américaine

Les autorités nigériennes ne sont pas satisfaites de la coopération avec les troupes française et américaine déployées dans le pays. C’est le ministre de la Défense qui l’assure au moment où un contingent militaire italien est attendu au Niger. «Nous avons pensé qu’il est bien que nous concevions des opérations ensemble, je parle ici essentiellement de l’armée française et de l’armée américaine, je l’ai dit : si vous vous rappelez des titres qui ont passé dans les journaux où on dit que j’ai dit que nos armées n’ont pas convaincu, c’est cette coopération que je disais qui n’a pas encore convaincu…», a déclaré le ministre de la Défense Kalla Moutari dans des propos relayés par Actuniger.

Côte d’Ivoire : un budget de 1500 milliards pour les projets routiers en 2018

Un montant de 1500 milliards FCFA est actuellement disponible pour financer les projets routiers dans le pays en 2018, apprend-on de sources officielles. Selon Pierre Dimba, le Directeur général de l’Agence de gestion des routes de Côte d’Ivoire (AGEROUTE), «ce montant sera investi dans le secteur des routes pour réhabiliter, d’abord, celles qui sont en très mauvais état et qui représentent 60% à 80 % du réseau ».