Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 01/06/2017- (Mali, Sénégal Côte d’Ivoire, Burkina Faso : Eurobond, insécurité, Nord du Mali, administration, mines… )

Côte d’Ivoire : lancement d’une stratégie nationale de développement de la statistique

Le gouvernement ivoirien a lancé jeudi le processus d’élaboration de la stratégie nationale de développement de la statistique (Snds) devant couvrir la période 2017-2021 en vue de doter le pays de statistiques fiables dans tous les secteurs d’activités, rapporte l’Agence ivoirienne de presse (AIP). Cette enquête statistique intervient après celle de 2012-2015 estimée à 90,608 milliards FCFA dont 17,856 milliards FCFA au titre de la convention entre l’Institut national de statistiques (INS) et l’Etat de Côte d’Ivoire.
 
Mali : une embuscade fait trois morts dans les rangs de l’armée
 
Trois militaires maliens ont péri mercredi dans une embuscade dans le nord du Mali, contre un convoi de ravitaillement de l’armée malienne, selon un responsable du ministère malien de la Défense. Selon les informations relayées par l’AFP, Un véhicule en tête de convoi de l’armée malienne a sauté sur une mine à une trentaine de km de Nampala. Les terroristes ont ensuite attaqué le  convoi.
 
Afrique : le continent perd plus de 200 milliards par an dans le secteur des industries extractives
 
L’Afrique perd en moyenne 38 milliards de dollars (environ 223 milliards FCFA) par an dans les industries extractives, selon une estimation du  Nouveau partenariat pour le développement en Afrique (Nepad), relayée par le quotidien privé sénégalais Wal Fadjri, ce jeudi 1er juin 2017. Les responsables du  Nepad ont tenu  du 27 au 29 mai 2017 à Yaoundé au Cameroun  les travaux du 3e dialogue régional et de formation sur la négociation de contrats et politiques fiscales dans l’industrie extractives.
 
Côte d’Ivoire : début de la campagne de promotion du 3ème Eurobond
 
Le premier ministre ivoirien Gon Coulibaly est arrivé ce 1er juin 2017 à Paris, la première étape de la campagne pour la promotion du prochain l’Eurobond prévu  pour le mois de juillet, a-t-on appris de source officielle. Lors de ses deux premières émissions d’Eurobond en effet, Abidjan avait récolté 750 millions de dollars (juillet 2014) et 1 milliard de dollars (février 2015) pour des taux d’intérêt respectifs de 5,625% et 6,625% ; et chaque opération avait obtenu de commandes de plus de 4 milliards de dollars. Et ce sont également 1 milliard de dollars que le pays devrait solliciter sur le marché pour consolider son budget annuel. A titre de comparaison, le Sénégal vient de lever avec succès 1 milliard de dollars d’Eurobond avec un taux d’intérêt de 6,25%.
 
Sénégal : léger recul de l’activité économique au premier trimestre 2017

L’activité économique interne hors agriculture et sylviculture au Sénégal, mesurée par l’indice général d’activité (IGA), s’est repliée au premier trimestre 2017 de 1,6%, en variation trimestrielle, annonce la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) dans une note relayée par APA. Selon cette structure, « les bons comportements des secteurs primaire (plus 4,5%), secondaire (plus 11,7%) et de l’administration publique (plus 2,6%) n’ont pas pu compenser le repli du tertiaire (moins 0,2%) et le faible niveau de recouvrement des taxes sur les biens et services (moins 35,3%), par rapport au trimestre précédent ».
 
Mali : la Cedeao annonce la tenue d’une conférence internationale sur la situation sécuritaire

La commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) a annoncé ce jeudi 1er juin 2017 la tenue prochaine au Mali d’une Conférence internationale sur la lutte contre le terrorisme en Afrique occidentale. L’objectif de cette rencontre sera entre autres de  réfléchir sur la stratégie régionale à même d’imposer la paix au Nord-Mali. Selon la Cedeao,  la situation sécuritaire va exploser et déstabiliser toute la région ouest-africaine si rien n’est fait.
 
 Burkina Faso : entrée en fonction de la ligne électrique Ouagadougou-Ouahigouya
 
La ligne électrique Ouagadougou -Ouahigouya de 90 kva est entrée en fonction, grâce à un appui de 12 milliards FCFA de l’Agence française de développement (AFD), rapporte APA citant le  ministère en charge de l’Energie. Cette enveloppe permettra de transporter une puissance plus importante de plus de 20 mégawatts vers la ville de Ouahigouya (Nord) et de sécuriser une bonne partie de la région du Nord à partir de la ville de Ouagadougou, selon le ministre de l’Energie, Alfa Oumar Dissa.