Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 02/11/2017- Côte d’Ivoire, Bénin, Nigeria : santé, investissement, population, finances, bourse, migrants.

Côte d’Ivoire : un investissement de 570 milliards FCFA prévus dans le secteur de la Santé
 
L’Etat de Côte d’Ivoire prévoit un investissement de plus de 570 milliards FCFA dans les infrastructures sanitaires du pays pour la période de 2017 à 2020, a indiqué ce jeudi 2 novembre 2017 à Abidjan la ministre ivoirienne de la Santé et de l’hygiène publique, Raymonde Goudou Coffie. «Plus de 800 milliards  ont été investis de 2011 à 2016 dans le système de la santé et 573 milliards sont prévus pour la période 2017 à 2020 dans les infrastructures sanitaires », a dit Mme Raymonde Goudou Coffie citée par l’AIP  à l’ouverture de la 4ème édition du Salon international de la santé et du matériel médical (Mexci 2017).
 
Bénin : début du recensement de la population
 
Au Bénin, le recensement administratif à vocation d’identification de la population (Ravip) a été lancé, le 1er novembre 2017, à Akpakpa, un quartier de la capitale économique, Cotonou. Initié par le gouvernement, le Ravip est un projet qui ambitionne de doter le pays d’un fichier numérique national comportant l’identité de tous les citoyens. Aussi, devrait-il permettre aux autorités à divers niveaux de disposer des registres communaux des personnes physiques qui serviront de base de données à la production de documents tels que la carte d’identité nationale numérique,  le passeport,  et le permis de conduire.
 
Nigeria : MTN entre à la bourse de Lagos
 
MTN Nigéria a annoncé l’introduction d’une partie de son capital à la Bourse de Lagos dans le cadre du règlement d’une amende de 1 milliard de dollars imposée par les régulateurs nigérians à MTN en 2015, rapporte Agence Ecofin. La filiale sud-africaine a été pénalisée après avoir manqué une date limite pour déconnecter les abonnés non enregistrés.
 
Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce le retour de près de 600 migrants ivoiriens depuis la Libye
 
La Direction générale des Ivoiriens de l’extérieur (DGIE) a annoncé ce  jeudi 2 novembre 2017, le rapatriement prochain de 595 Ivoiriens en situation de détresse et croupissant dans des prisons privées ou dans des maisons de passeurs en Libye. La première vague de ce contingent devrait arriver le 14 novembre, a précisé le directeur général des Ivoiriens de l’extérieur, Issiaka Konaté, qui a dit atteindre l’autorisation du Gouvernement ivoirien.