Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 03/10/2017- Sénégal, Mali, Gambie, Niger : éducation, religion, gouvernement, climat.

Sénégal : La pluie détruit des salles de classe à Kaffrine (centre)
 
Une pluie accompagnée de tornade a, dans la nuit du lundi à mardi, causé d’importants dégâts matériels et détruit quatre salles de classe au lycée Babacar Cobar Ndao de Kaffrine (centre), a appris l’APS. «Ce matin, à notre grande surprise, nous avons constaté que quatre de nos salles de classes ont été complètement détruites par le vent et la pluie d’hier. Et, plusieurs arbres du lycée ont été également déracinés par le vent » a constaté le proviseur du lycée, Yaye Kandja Konaté Seck. La rentrée des classes est prévue au Sénégal le  09 octobre prochain.
 
Mali : l’Eglise préoccupée par les attaques contre les lieux de culte
 
Des églises et chapelles font l’objet d’attaques ces derniers temps dans le centre du Mali, a rapporté  Studio Tamani repris par Malijet. Dans les localités de Dobara et Bodwal, des églises ont été saccagées par des présumés djihadistes, a également indiqué l’AFP. La conférence épiscopale du Mali se dit très préoccupée par la situation.
 
Gambie : le ministre de l’intérieur dément le limogeage le directeur des renseignements de  la NDEA
 
Le ministère de l’Intérieur de la Gambie a démenti le limogeage du directeur des renseignements de l’Agence nationale pour la répression des drogues (NDEA). Selon le journal The Point, cette information avait été initialement relayée par le journal en ligne Freedom newspaper. « Nous déclarons  de manière catégorique que cette information ne tient pas doit être écartée », a déclaré Lamin Njie, attaché de presse et relations publiques au ministre de l’Intérieur dirigé par Mai Ahmad Fatty.
 
Niger : l’UE décaisse plus de 200 millions pour les victimes des inondations
 
L’Union européenne apporte un soutien de 264 millions FCFA aux victimes des inondations du Niger, ont rapporté les médias locaux. Cette aide humanitaire est destinée à soulager plus de 83 000 personnes affectées par les pluies diluviennes et qui ont besoin d’eau potable et protection contre la propagation de maladies transmises par l’eau.