Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT le 04/05/2017- (Côte d’Ivoire, Mali, Burkina Faso, Nigeria : santé publique, Boko Haram, agriculture, pêche illégale …)

Côte d’Ivoire : 40 tonnes de faux médicaments saisies dans un marché d’Abidjan

La destruction du marché du marché « Roxy » à Abidjan a permis la saisie de 40 tonnes de faux médicaments, a annoncé, ce jeudi 4 mai 2017, la ministre ivoirienne de la Santé, Raymonde Coffie-Goudou, citée par l’AFP. L’opération entamée mercredi a mobilisé près de 700 policiers, gendarmes et militaires.

Nigeria : Près de 800 structures de santé détruites dans le nord-est depuis 2009

788 structures de santé ont été détruites dans le nord-est du Nigeria depuis l’insurrection de Boko Haram, ont  déclaré des chercheurs nigérians dans un article consulté par Ouestafnews sur le site theconversation.com.

Selon Felix  Abrahams Obi et Ejemai Eboreime, cette partie du pays a perdu 40% de ses installations sanitaire depuis 2009, année marquant le début de la révolte armée de Boko Haram contre le pouvoir central.  

La violence a aussi coûté la vie à 48 agents de santé et fait 250 blessés parmi eux, selon les deux chercheurs respectivement établis à l’université du Nigeria et l’université du Wits en Afrique du Sud.

Mali : une autre production agricole record en vue

Le Mali s’attend pour la campagne agricole 2017-2018 à une production céréalière de 9,8 tonnes grâce à un budget de 287,6 milliards de FCFA dont 53,5 milliards sont destinés à l’acquisition des intrants agricoles, a annoncé le président Ibrahima Boubacar Keita dans des propos relayés par APA.  

8,7 millions de tonnes de céréales, avaient été produits lors de la précédente campagne, ce qui était déjà un record par rapport aux prévisions.

Burkina Faso : le procès des anciens ministres de Blaise Compaoré reporté au 08 mai

Le procès des membres du dernier gouvernement du président déchu Blaise Compaoré, qui devait s’ouvrir ce jeudi été encore reportée jusqu’au 8 mai. 34 anciens ministres sont concernés par ce procès pour leur implication présumée dans la répression de l’insurrection populaire d’octobre 2014.

Afrique de l’ouest: 11 bateaux saisis pour délit de pêche illégale.

Une mission de surveillance maritime des eaux ouest africaines menée en mars 2017 a donné un bilan de 11 bateaux saisis pour pratique illégale de la pêche, a-t-on appris de source officielle.

Cette opération dénommée « Espoir en Afrique de l’ouest » a été conjointement menée par l’ONG Greenpeace Afrique et les gouvernements de quatre pays côtiers ouest africains (Guinée, Guinée Bissau, Sierra Leone, Sénégal) indique un communiqué de Greenpeace transmis à Ouestafnews, ce jeudi 4 mai 2017.