Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT le 05/05/2017- (Mauritanie, Burkina Faso, Sénégal : Mohamed Vall, distinction, Michel Kafando, administration publique, Sahel …)

Mauritanie : décès de l’ex président mauritanien Mohamed Vall 

L’ancien chef de l’Etat mauritanien, Ely Ould Mohamed Vall est décédé ce vendredi 5 mai 2017 de mort naturelle à Zouerate (nord), annonce-t-on de source officielle.

Le 3 août 2005, El Ould Mohamed Vall à la tête de l’armée, renverse le régime du président Maaouiya Ould Taya avec l’aide du général Mohamed Ould Abdel Aziz et crée le Conseil militaire pour la justice et la démocratie (CMJD). L’ancien président Vall a dirigé la transition militaire de 2005 à 2007.

Burkina : Michel Kafando nommé envoyé spéciale de l’ONU au Burundi

L’ex-président burkinabé Michel Kafando a été nommé par le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres comme son envoyé spécial au Burundi, selon un communiqué l’Onu, publié ce vendredi 5 mai 2017.

L’ancien président de la transition au Burkina aura entre autres pour rôle de conduire et de coordonner les efforts de l’Onu, de promouvoir la paix et le développement mais également son assistance aux efforts de la Communauté de l’Afrique de l’Est au dialogue entre les protagonistes de la crise burundaise.

Sénégal : mise en place d’un bureau d’informations gouvernementales

Le gouvernement a annoncé la mise en place d’un bureau informations gouvernementales (BIG), selon des informations relayées par l’APS.

Cette structure sera chargée entre autres de « diffuser auprès de la presse et du public des informations sur l’action gouvernementale (…) de réaliser des campagnes d’informations et des études d’opinion ».

Sénégal : 15 milliards FCFA attendus du Fonds mondial

Le Sénégal pourrait se voir accorder plus de 15 milliards FCFA par le Fonds mondial pour la lutte contre le Sida, le paludisme et la tuberculose, selon un communiqué du ministère de la Santé et de l’Action sociale.

Ce financement qui s’inscrit dans le cadre du prochain cycle d’allocution 2018-2020 devrait être acquis à l’issue de la réunion du conseil d’administration du Fonds mondial qui vient d’être tenue à Kigali au Rwanda.

G5 Sahel : une force conjointe avant la fin de l’année 

La force conjointe des pays membres du G5 Sahel (Burkina, Tchad, Mali, Niger, Mauritanie) sera mise en place d’ici la fin de l’année, a annoncé Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires étrangères et président du conseil des ministres du G5 Sahel lors d’une réunion conjointe des experts de l’Union européenne et du G5 Sahel, tenu le 04 mai 2017.