Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 05/06/2017- (Ghana, Sénégal, Côte d’Ivoire, Burkina Faso : agriculture, mines, nécrologie, Cheick Tioté …)

 
Ghana : hausse de la production d’or

La production d’or au Ghana a connu en 2016 une hausse de 46% passant de 4,13 millions tonnes d’onces contre 2,84 millions d’onces en 2015, renseigne un rapport de la Chambre des mines du Ghana, publié le 03 juin 2017. Une hausse que les rapports expliquent par un regain des exportations consécutives à l’exploitation de nouvelles mines. Les revenus totaux tirés de la production aurifère atteignent en 2016, 5, 15 milliards de dollars en 2016 soit une hausse de 55% par rapport à l’année passée.

Sénégal : forte hausse de l’activité d’égrenage de coton et fabrication de textiles

L’activité d’égrenage de coton et fabrication de textiles a enregistré une forte hausse de plus de 100%, sur les trois premiers mois de l’année 2017. L’agence presse africaine qui donne l’information, reprend  les données recueillies par la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee) auprès des professionnels du secteur. Le prix au producteur du coton était devenu moins compétitif que celui de l’arachide, entrainant ainsi une migration progressive des cultivateurs de la première culture citée vers la seconde. Pour  résorber ce gap, le prix au producteur a été revu à la hausse, de 255 FCFA à 300 FCFA le kilogramme, pour la campagne 2017/2018.

Côte d’Ivoire : le footballeur Cheick Tioté succombe à un malaise

L’international ivoirien de 30 ans Cheick Tioté est mort à l’hôpital où il avait été transporté après avoir fait un malaise lors d’un entraînement avec son club du Beijing Enterprises (D2 chinoise), ce lundi 5 juin 2017. Son décès rapporté par plusieurs médias internationaux a été confirmé par son agent, cité par la BBC. Vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations-Unies en 2015 avec la Côte d’Ivoire, Cheick Tioté évoluait en Chine depuis février 2017 après avoir passé plusieurs saisons à Newcastle (Angleterre).

Burkina Faso : grève du personnel au CHU de Ouagadougou

Le personnel médical du Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO) de Ouagadougou, a observé une journée de grève ce lundi 5 juin 2017. Une décision de la sous-section du Syndicat autonome des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA) du CHU-YO qui entend ainsi protester contre la récurrence d’agression d’agents de santé dans cet hôpital, le plus grand du Burkina Faso.