Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 06/06/2017- Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Togo : santé, dengue, défense, armes, réglementation …)

Burkina Faso : le gouvernement annonce une revue des conditions d’importation d’armes
 
Le gouvernement burkinabè va renforcer le contrôle des importations d’armes en vue de mieux lutter contre l’insécurité au Burkina Faso, selon le ministère burkinabé de la Sécurité, cité par APA. Le gouvernement conditionne les  importations à l’obtention de trois documents, à savoir un certificat de destination finale,  un certificat d’utilisation  et un certificat d’exemption délivré par la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) pour les importations d’armes légères et de petit calibre.
 
Burkina Faso : le « présimètre » obtient un financement d’un milliard FCFA de l’Ue
 
L’Union européenne (Ue)  vient d’accorder un financement de 1,2 milliard FCFA à l’initaitive « présimètre » promue par l’Ong burkinabé Diakonia, a-t-on appris de source officielle. Le « présimètre » vise le renforcement du contrôle citoyen des politiques publiques. Ce mécanisme diffère du contrôle de l’action publique classique, par l’utilisation des techniques de plaidoyer et de dialogue pour amener les décideurs à mieux prendre en compte les préoccupations citoyennes et à y apporter des solutions idoines, a salué dans un communiqué l’Ue.
 
Côte d’Ivoire : inauguration d’une stèle en mémoire de l’esclavage à 120 Km d’Abidjan
 
Une stèle en mémoire de l’esclavage a été inaugurée ce jeudi 06 juillet 2017 en Côte d’Ivoire en présence de nombreuses personnalités dont l’ancien président béninois Nicéphore Soglo, rapporte l’AFP.La stèle a été dressée dans le petit village de Kanga-Gnianzé, haut-lieu du commerce des esclaves, situé à 120 kilomètres au nord d’Abidjan. « C’est un lieu de souvenir mais aussi un lieu d’espoir », a estimé M. Soglo, un des parrains du projet de la « Route des Esclaves », initié par l’Unesco en 1994 et qui recense des lieux historiques de passage des esclaves dans divers pays africains.
 
Togo : le ministère de la santé averti contre la présence de la dengue
 
Le ministère de la santé a lancé un avertissement à propos de la présence de la dengue au Togo depuis le début de l’année. Dans un communiqué le ministère fait savoir que plusieurs cas ont été recensés mais pas de décès constaté pour le moment. Pour contrer la dengue, encore appelé la grippe tropicale, les autorités sanitaires recommandent aux populations l’utilisation de moustiquaires.