Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 07/06/2017- Côte d’Ivoire, Sénégal, Mali, Nigeria :diplomatie, Doha, armes, G5Sahel …)

Sénégal : Dakar rappelle son ambassadeur au Qatar en soutien à l’Arabie Saoudite

Le gouvernement sénégalais a annoncé avoir décidé de rappeler en consultation son ambassadeur au Qatar, une mesure qui prend effet à partir de ce mercredi 7 juin 2017, annonce un communiqué du ministère sénégalais des Affaires étrangères relayé par l’Aps. Selon la même source, Dakar entend manifester sa  « solidarité agissante » à l’Arabie Saoudite, aux Emirats Arabes Unis, au Bahreïn et à l’Egypte qui ont décidé  de rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar, un voisin à qui il reproche de financer le terrorisme.

Côte d’Ivoire : enquête sur la cache d’armes de Bouaké, le gouvernement bénéficie de l’expertise de l’Onu

Des experts onusiens vont apporter leur aide aux enquêteurs ivoiriens dans l’enquête sur la cache d’armes découverte à Bouaké, a-t-on annoncé de source officielle, ce mercredi 7 juin 2017. Alors que des soldats conduisaient, à la mi-mai, une mutinerie, réclamant le paiement effectif de primes à eux promises, des armes ont été découvertes, à un domicile privé, dans la ville de Bouaké, épicentre du mouvement.
 
Mali : le Conseil de sécurité examine un projet de résolution pour soutien à la force conjointe du G5 Sahel   

Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (Onu) va se pencher prochainement sur un projet de résolution française soutenant la force conjointe dont veut se doter le G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) pour combattre les groupes « jihadistes » et les trafics transfrontaliers, selon une information rapportée par l’AFP.  

Sénégal – Mauritanie : 22 millions d’euros pour la mise œuvre du « Pont de Rosso »

Le gouvernement sénégalais et la Banque européenne d’investissement (BEI) ont signé ce mercredi 7 juin 2017 un contrat de 22 millions d’euros pour la mise en œuvre du « Pont de Rosso » sur le fleuve Sénégal, rapporte Financial Afrik. « Une fois achevé, le pont de Rosso contribuera au développement des activités de transport le long des corridors transafricains. Il améliorera les conditions de vie et d’intégration des populations tout en créant de nouvelle opportunité d’emploi pour les jeunes », a indiqué le vice-président de la BEI, Ambroise Fayolle, cité par la même source.

Nigeria : l’Etat demande une approbation de l’Assemblée pour un prêt de 1,5 milliard de dollars

Le gouvernement nigérian a demandé à l’Assemblée nationale son approbation pour contracter auprès des institutions financières étrangères un prêt de 1,5 milliard de dollars, annonce une lettre rendue publique le mardi 6 juin, relayée par l’Agence Ecofin.  « Au vu de la réalité économique actuelle du pays, cette requête s’impose. Les populations de plusieurs Etats ont urgemment besoin d’infrastructures et d’équipement sociaux de base », précise le président par intérim du Nigeria, Yemi Osinbajo, cité par l’Agence Ecofin.

UEMOA : le PIB ressort à 6,6% au premier trimestre 2017

Le taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) est ressorti à 6,6% contre 6,5%  le trimestre précédent, a annoncé ce mercredi 7 juin 2017, le directeur la conjoncture et de l’analyse budgétaire de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), Antonin Dossou. « Pour l’ensemble de l’année 2017, la croissance économique de l’Union est attendu à 6,9%, après 6,7% en 2016 et 6,6% en 2015 » a-t-il souligné, cité par l’Agence de presse africaine.