Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 07/11/2017- Guinée, Sénégal, Côte d’Ivoire : droit de l’homme, MCC, fiscalité, recettes, croissance, prédiction.

 Guinée : massacre du 28 septembre 2009, il ne reste que le procès (Ong)
 
Les trois juges d’instruction chargés de l’enquête sur le massacre du 28 septembre 2009 au stade de Conakry ont notifié le 06 novembre 2017  aux parties la fin de l’information judiciaire, rapporte un communiqué conjoint de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH), l’association des victimes entre autres. Une étape qui doit selon ces défenseurs des droits de l’Homme qui doit normalement céder la place à celle du procès.
 
Côte d’Ivoire : signature d’un accord de 524 millions de dollars avec les Etats-unis
 
Le Millennium Challenge Corporation (MCC) du gouvernement des États-Unis et le gouvernement de la République de Côte d’Ivoire ont signé aujourd’hui un Compact pour un montant de 524.7 millions de dollars afin de stimuler la croissance économique et réduire la pauvreté en Côte d’Ivoire, en favorisant la stabilité régionale et de nouvelles opportunités d’affaires, rapporte la presse locale.
 
Côte d’Ivoire : quatre personnes interpellées pour braconnage
 
Quatre personnes ont été interpellées ce mardi 07 novembre 2017 à Abidjan avec deux pointes d’ivoires d’une hauteur de 1m80, 46 queues d’éléphants, des cornes de phacochère et des peaux de serpent, rapporte APA. Cité par la même source, Adama Kamagaté de l’organisation Eagles de la lutte contre le trafic international d’espèces protégées, a déclaré que ce coup de filet est le résultat des actions conjuguées du ministère des Eaux et forêts et de l’Unité de lutte contre la criminalité transnationale (UCT).
 
Sénégal : les recettes douanières en hausse de 5 milliards FCFA
 
Les services de la Douane sénégalaise ont obtenu une recette de 505,96 milliards de francs CFA au 31 octobre 2017 par rapport à l’objectif initial de 500,52 milliards de FCFA, rapporte l’Agence de presse sénégalaise ce mardi 07 novembre 2017. Selon la même source, les recettes sont passées de 545,6 milliards de FCFA en 2014 à 578,6 milliards de FCFA en 2015 ».
 
Niger : le FMI prédit un taux de croissance de 5,2%
 
L’économie du Niger devrait progresser de 5,2% cette année et continuer au même rythme en 2018, tirée essentiellement par les secteurs des hydrocarbures, des services et la croissance du crédit, a déclaré, la mission du Fonds monétaire international (FMI) ayant séjourné à Niamey. «A moyen terme, les efforts de réformes du gouvernement devraient être récompensés par une reprise de la croissance.», indique le communiqué de l’institution daté du 06 novembre 2017 et relayé par Agence Ecofin.