Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 12/01/2018 – Nigeria, Mali, Niger, Guinée : armée, Areva, licenciement, agriculture.

Nigeria : le gouvernement fédéral compte acquérir trois avions de combats de type « Thunders »

Le Nigeria compte acheter trois avions de combat FC-1/JF-17 «Thunder» de fabrication sino-pakistanaise, pour un coût estimé à 36 millions de dollars, selon des informations relayés par Agence Ecofin. L’information est donnée par le site français spécialisé sur les questions de défense Opex360, se référant à des documents budgétaires récemment rendus publics. Ces FC-1/JF-17 «Thunder» devraient remplacer une partie des Chengdu J-7 de conception chinoise équipant les forces aériennes nigérianes. A terme, Abuja souhaiterait disposer de 26 unités, afin de pouvoir équiper deux escadrons.

Mali : l’UE et l’ONU appellent à des actions préventives contre l’insécurité alimentaire

Les Nations unies et l’Union européenne ont appelé à une mobilisation de tous les partenaires pour renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les zones les plus vulnérables au Mali, selon un communiqué conjoint relayé par Xinhua. Selon ce document, en 2018, l’insécurité alimentaire « touchera plus de 22% de la population du Mali, soit une augmentation par rapport à 2017, quand ce taux était de 17%. En même temps, plus d’un enfant sur dix souffrira de malnutrition aiguë en 2018 ».

Niger : Areva licencie 200 salariés

Deux cents salariés nigériens de la Société des mines de l’Aïr (SOMAÏR), succursale nigérienne du groupe nucléaire français Areva, viennent d’être licenciés « pour des raisons économiques », de même que 500 autres agents sous-traitants, selon des informations relayés par Financial Afrik, ce vendredi 12 janvier 2018.

Guinée : la relance de la filière ananas

La Guinée projette à l’horizon 2020 d’augmenter les superficies cultivées à 650 ha (contre 250 ha au début du projet); d’accroitre les rendements de 30 à 50 tonnes et d’exporter 2500 tonnes d’ananas vers les marchés internationaux. Cette ambition entre dans le cadre d’un programme de redynamisation du secteur agricole initié par le gouvernement guinéen, rapporte-ton de source médiatique.