Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 12/06/2017- Ghana, Côte d’Ivoire, Bénin, Mali : santé, habitat, emploi, jeunesse …)

Ghana : éradication prévue de la tuberculose d’ici 2030 (médecin)
 
Les autorités sanitaires du pays comptent éradiquer la tuberculose et ses maladies dérivés d’ici à 2030 grâce à une nouvelle technique de diagnostique appelé « genexpert ». L’introduction de cette nouvelle méthode est prévue en fin d’année 2017, selon le Dr Frank Bonsu, directeur programme national de lutte contre la tuberculose au Ghana.
 
Le Genexpert permet de faire un test moléculaire et retrace jusqu’aux parties les plus infimes de la bactérie, a précisé le Dr Bonsu lors d’une rencontre avec la presse en marge de la conférence de l’Union africaine sur la santé pulmonaire qui tient actuellement dans la capitale ghanéenne Accra.
 
Côte d’Ivoire : le gouvernement fixe à deux mois la caution pour les loyers
 
Le gouvernement ivoirien a fixé ce  mercredi 12 juillet 2017  à 2 mois le paiement de l’avance et de la caution concernant les contrats relatifs aux loyers d’habitation. Ce dispositif a pour objectifs « de réguler les rapports entre le bailleur et le locataire, d’encadrer durablement les baux, de sécuriser la location, de rééquilibrer les coûts de location » a expliqué, le ministre de la communication, de l’économie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, également porte-parole du gouvernement. « Le paiement de solde autre que celle prévue par la loi constituera une infraction fiscale et sera sanctionnée », a averti Bruno Nabagné Koné.
 
Mali : 2 millions d’enrôlés par la caisse nationale d’assurance maladie
 
La caisse nationale d’assurance maladie du Mali a enrôlé plus de 2 millions de personnes, a affirmé ce  mercredi 12 juillet 2017  son directeur général, Luc Togo. « Au total, 2,6 millions de personnes sont couvertes par la caisse nationale d’assurance maladie du Mali », a dit M. Togo dans un entretien avec APA en marge d’un forum de la Santé organisé à Dakar. « S’agissant du budget mobilisé pour prendre en charge nos clients, il s’élève à 60 milliards FCFA. Nos membres sont composés de fonctionnaires, de militaires, des travailleurs du secteur privé, entre autres », a ajouté Luc Togo.
 
Bénin : un fonds de 2,7 milliards débloqué par le gouvernement pour les jeunes porteurs de projet
 
Le gouvernement béninois vient d’allouer un budget de 2,7 milliards de FCFA pour accompagner financièrement les jeunes détenteurs de projets d’entreprise, au titre de l’année 2017, a annoncé la direction générale du Fonds national de Promotion de l’entreprise et de l’Emploi des jeunes du Bénin (FNPEEJ). « L’ambition du gouvernement béninois à travers ce fonds est de sortir les jeunes diplômés béninois de la précarité, du sous-emploi et du chômage », a déclaré Modeste Kérékou, le directeur général du FNPEEJ, cité par Xinhua.