Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 12/06/2017- Mali, Sénégal, Burkina Faso, Côte d’Ivoire : Kidal, télécoms, justice, coopération …)

Mali : une mission de bons offices à Kidal d’ici le 30 juin prochain
 
Le gouvernement malien a annoncé ce lundi 12 juin 2017 l’envoi d’une mission de bons offices à Kidal (nord-est), fief des ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) pour rendre effective la présence de l’Etat, rapporte l’Agence de presse africaine. «Le gouvernement a décidé d’envoyer d’ici au 30 juin au plus tard, une mission de bons offices dans la région de Kidal, du Delta intérieur et de la Boucle du Niger (centre), a précisé le premier ministre malien, Abdoulaye Idrissa Maïga, cité par la même source.
 
Sénégal : trois opérateurs retenus pour les licences MVNO
 
L’Autorité de régulation des télécommunications (ARTP) a retenu  ce lundi 12 juin 2017 trois licences d’Opérateur mobile virtuel (MVNO), You mobile de Youssou Ndour, Sirius Télécom de Mbackiyou Faye et Origine Sa de El Hadj Ndiaye, selon une annoncé dudit régulateur, rapportée par Financial Afrik. Selon la même source, pour les critères de financement, il fallait proposer un montant de 50 millions FCFA.  
 
Burkina : les magistrats en grève de 72 heures

Les magistrats burkinabés, les greffiers et les gardes de sécurité pénitentiaires ont débuté ce lundi 12 juin 2017 un arrêt de travail de 72 heures pour protester contre les agressions dont ils sont victimes, selon une information rapportée par la presse locale burkinabé. Selon la même source, le 8 juin dernier les populations de la ville de Manga, située au sud de Ouagadougou (capitale) ont pris d’assaut le palais de justice pour exiger la libération immédiate et sans condition d’un individu place sous mandat de dépôt et une partie du palais a été saccagé.

Sénégal : Macky Sall ne veut pas que l’Afrique soit «le ventre mou de la lutte contre le terrorisme »

Le président sénégalais Macky Sall a déclaré ce lundi 12 juin 2017 que « l’Afrique ne sera le ventre mou de la lutte contre le terrorisme ». A la sortie d’un entretien avec Emmanuel Macron à l’Elysée, le président sénégalais, cité par  l’AFP, a souligné sa volonté de travailler dans ce sens. «Avec vous nous allons accompagner la région, la Cedeao, le G5, tous les pays pour que l’Afrique ne soit pas le ventre mou dans la lutte contre le terrorisme », a assuré le président Sall.
 
Côte d’Ivoire : le paiement des droits et taxes douanières prévu le 1e août prochain
  
Le gouvernement ivoirien va procéder le 1e août 2017 au paiement de droits, taxes de douanes et divers frais exigés dans le cadre du commerce extérieur via le e-paiement du Guichet unique du commerce extérieur (GUCE), a annoncé le ministre du commerce, de l’artisanat et de la promotion des petites et moyennes entreprises (PME), Souleymane Diarrassouba. Ce dernier a invité  « les établissements financiers en activité en Côte d’Ivoire, qui ne l’ont pas encore fait, à intégrer la plate-forme du GUCE via l’e-paiement… »

Mali : lancement d’une plateforme d’opposant contre la révision constitutionnelle  

Une plateforme d’opposants a été lancée au Mali le lundi 12 juin 2017 pour définir un cadre de lutte pour le retrait du projet de révision constitutionnelle, prévu le 9 juillet prochain par voie référendaire, rapporte RFI. « Dans les discussions, il y a une frange très importante qui demande purement et simplement le retrait de ce projet. Il y a une partie qui demande que nous sensibilisions la population pour voter non », a précisé le vice-président du parti Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare « An Ka Wuli »), cité par la même source.

Burkina : 880 milliards FCFA pour la mise en œuvre du PNDES
 
Le gouvernement burkinabé va bénéficier d’un apport financier d’environ 880 milliards FCFA de la Banque africaine de l’import-export (Afreximbank) pour la mise en œuvre du Plan de développement économique et social (PNDES), selon une annonce du ministère de l’Economie et des finances burkinabé, rapportée l’Agence de presse africaine. Ce financement va servir à la construction de parcs industriels, à la mise en place de zones économiques spéciales, le développement du chemin de fer entre le Burkina Faso et les pays de la sous-région, indique la même source.
 
UEMOA : près de trois millions de personnes ont besoin d’aide alimentaire

Près de trois millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire dans huit pays de l’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Cote d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo), selon un communiqué issu d’une réunion entre les huit ministres de l’agriculture à Niamey de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), rapporté par Jeune Afrique.