Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 12/09/2017- Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Ghana, Sénégal : banque, capitalisation, infrastructure, SIAO, procès, agriculture.

Ghana : le capital minimum des banques revu à la hausse

La Banque centrale du Ghana a annoncé ce mardi 12 septembre 2017, le relèvement  du capital minimum requis pour les  banques commerciales qui passe de 27 à 90,4  millions de dollars. Une telle mesure  s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des mesures visant la stabilité financière du pays, selon la banque centrale

Sénégal : plus de 60% des ressources intérieures affecté aux infrastructures (Macky Sall)

Le Sénégal consacre près de 64% de ses ressources intérieures au renforcement de ses infrastructures socio-économiques afin de favoriser sa transformation économique a révélé ce mardi 12 septembre 2017 à Dakar, le chef de l’Etat, Macky Sall.
« Je voudrais souligner que le Sénégal consacre près de 64% de ressources prévues dans le programme triennal d’investissement soit plus de 3021 milliards de FCFA sur la période 2017-2019 au renforcement des infrastructures socio-économiques », a-t-il dit, cité par l’Agence de presse sénégalaise.

Burkina Faso : le verdict renvoyé le 26 septembre

L’affaire des 251 millions FCFA détournés au salon International de l’artisanat d’Ouagadougou (SIAO) devait connaitre son délibéré ce mardi 12 septembre 2017 mais le juge a finalement renvoyé sa décision au mardi 26 septembre prochain, rapporte-t-on de source médiatique. Siriki Coulibaly, Agent comptable et Claude Guébré, Caissier en service au (SIAO) sont accusés des faits de détournement de derniers publics à hauteur de 251 millions de FCFA.

Côte d’Ivoire : le groupe Addoha compte investir dans la riziculture en Côte d’Ivoire

Le groupe marocain Addoha prévoit d’investir dans la riziculture en Côte d’Ivoire, a annoncé son président Anas Sefrioui. « Dans l’agriculture, notre objectif est de nous lancer (…) sur une production d’à peu près 100 à 125.000 tonnes de riz par an. C’est un investissement très important qui aura pour conséquence à peu près 2.500 emplois », a-t-il déclaré, cité par Financial Afrik. Ce groupe marocain est aussi actif dans l’immobilier au Sénégal où il est en train de construire la « cité de l’émergence à Dakar.