Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 13/09/2017- Togo, Côte d’Ivoire, Gambie : parlement, réforme, santé, grippe aviaire, économie, Africa50, pêche.

Togo : le parlement va examiner le projet de réforme constitutionnelle, vendredi
 
Le président de l’Assemblée nationale togolaise a annoncé que les parlementaires commenceraient dès le vendredi 15 septembre 2017 à examiner le projet de réforme constitutionnelle réclamée par l’opposition sur la limitation des mandats présidentiels, évoquant un cas de « force majeure ». 

Côte d’Ivoire : la BAD met 500 millions FCFA dans la lutte contre la grippe aviaire

La Banque africaine de développement (BAD) a décidé d’accorder à la Côte d’Ivoire un don de 500 millions FCFA, dans le cadre de la lutte contre la grippe aviaire, selon son représentant Docteur Eklou Attiogbevi-Somado, cité par la presse locale. Selon le ministère ivoirien des Ressources animales et halieutiques, cet appui financier de la BAD  va contribuer à minimiser les risques de propagation de la grippe aviaire en Côte d’Ivoire et à améliorer l’hygiène des marchés et des tueries de volailles.

Afrique : le président de la BAD, dénote la faible mobilisation des ressources dédiées aux infrastructures

Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a indiqué le 12 septembre à Dakar que seuls 60% des 135 milliards de dollars nécessaires au financement des infrastructures en Afrique ont été mobilisés en 2015. « Malheureusement, seuls 60% des quelque 130 milliards de dollars nécessaires au financement des infrastructures en Afrique ont été financés en 2015 (….) », a-t-il dit dans des propos rapportés par l’APS, lors de la cérémonie d’ouverture de la deuxième assemblée générale des actionnaires d’Africa50, une institution de la Banque africaine de développement (BAD) spécialisée dans l’investissement dans les infrastructures.

Gambie : le gouvernement s’attaque à la pêche illicite

Le gouvernement est en train de négocier un partenariat avec trois compagnies maritimes étrangères pour la surveillance de ses côtes, rapporte Reuters, ce mercredi 13 septembre 2017. Une fois conclu ce partenariat va permettre au pays de lutter plus efficacement contre la pêche illicite, selon le ministère de la Pêche. Parmi les trois compagnies ciblées par le gouvernement il y a le néerlandais Damen group, les deux autres viennent des Etats-Unis et de l’Afrique du Sud.