Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 14/06/2017- Liberia, Ghana, Gambie, Nigeria : sukuk, énergie, société, enfance, transparence, …)

Ghana : l’Usaid déplore les faibles efforts dans la lutte contre le travail des enfants

Le Ghana risque de perdre le soutien du gouvernement financier américain pour n’avoir pas encore acquis les standards minimum pour atteindre l’élimination du travail et du trafic des enfants, a estimé Maurice Knight de l’Usaid. Le nombre d’enfants travaillant dans les plantations de cacao,  la pêche et l’orpaillage est estimé à 2,7 millions selon l’agence de presse ghanéenne. La communauté internationale a célébré le 13 juin 2017, la journée mondiale contre le travail des enfants.

Liberia : Ellen Johnson Sirleaf déclare un patrimoine de 1,7 millions de dollars

Alors que son second et dernier mandat à la tête du Liberia, s’achève bientôt , la présidente Ellen Johnson Sirleaf a déclaré le 13 juin 2017 son patrimoine. Sa déclaration qu’elle a voulue entièrement publique fait ressortir un patrimoine total de 1707 279, 64 dollars.

Nigeria : un premier sukuk lancé pour récolter 300 millions de dollars

Le Nigéria va émettre au cours de ce mois de juin son premier sukuk (obligation islamique) souverain sur le marché local avec un montant visé de 328 millions de dollars afin de financer des projets routiers, a indiqué une note du bureau de management de la dette (DMO, sigle en anglais).Selon la même source l’opération aura lieu le 28 juin 2017.

Afrique- Monde : l’AIE prédit une forte demande de brut en 2018

La demande mondiale de pétrole devrait croître en 2018 et atteindre un record de 99,3 millions de barils par jour, selon  les prévisions de  l’Agence internationale de l’énergie (AIE) relayées par Financial Afrik. D’après les prévisions diffusées ce  mercredi 14 juin 2017, la demande sera toutefois à un niveau inférieur à la hausse de la production des pays non-Opep.

Nigeria : le président du Sénat acquitté
 
Le président du Sénat, Bukola Saraki, a été acquitté ce mercredi 14 juin 2017 dans une affaire présumée de corruption et de détournement de fonds publics quand il était gouverneur de l’Etat de Kwara (ouest) entre 2003 et 2011), rapporte l’AFP.  Selon la même source, les avocats de Bukola Saraki affirme que les procureurs n’étaient pas en mesure de fournir les preuves nécessaires à leurs accusations : d’avoir dissimulé des biens acquis avec des fonds publics détournés quand il était gouverneur.
 
Sénégal – Gambie : l’Etat sénégalais va fournir l’électricité à la Gambie
 
Les négociations entre le gouvernement gambien et sénégalais étaient à un « stade très avancé » pour un approvisionnement en de la Gambie en électricité auprès de la Compagnie nationale d’électricité du Sénégal (Senelec), selon une révélation du ministre gambien de l’intérieur, Mai Ahmed Fatty, relayée par l’Agence de presse africaine. La société d’eau et d’électricité de Gambie (Nawec) est confrontée à l’obsolescence de ses générateurs et à un manque de ressources financières, dus en partie aux retards de paiements de factures de plusieurs millions de dalasis (monnaie gambienne), indique la même source.