Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 14/09/2017- Côte d’Ivoire, Togo, Ghana, Sénégal, : agriculture, cacao, diplomatie, politique, réforme, énergie, Africa50

Ghana – Côte d’Ivoire : une Ong dénonce l’achat de cacao par des groupes occidentaux de cacao illégalement cultivé

Une quantité « importante » du cacao avec lequel Mars, Nestlé, Hershey, Godiva et d’autres grandes marques fabriquent leur chocolat est cultivée illégalement dans des parcs nationaux et des aires protégées en Côte d’Ivoire et au Ghana, indique un rapport de l’Ong Mighty Earth (basée à Washington aux Etats-Unis), consulté par Ouestafnews. Selon ce rapport publié le 13 septembre 2017, « plusieurs parcs nationaux et aires protégées ont vu 90 % de leur surface, voire davantage, convertie en cultures de cacao, alors que les forêts denses ne recouvrent plus que 4 % de la Côte d’Ivoire ».

Togo : la Cedeao invite la classe politique à la sérénité

Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Marcel A. de Souza, a dans une déclaration publique  invité le pouvoir et l’opposition togolais a « instamment respecter l’ordre constitutionnel et à réaliser les réformes dans un cadre pacifique et dans un esprit de sérénité et de consensus». M de Souza a séjourné le 13 septembre dans ce pays marqué depuis la mi-août 2017 par des remous politiques.

Côte d’Ivoire : l’Etat contribue à hauteur de  5, 54 milliards aux budgets des organisations internationales

La contribution de l’Etat ivoirien aux budgets d’organisations internationales est passée de 2,4 milliards à 5,54 milliards FCFA entre 2010 et 2016, selon des données officielles. « Le nombre des ambassades ivoiriennes est passé de 44 à 49 de 2010 à 2016 pour 158 pays couverts sur 197, représentant un taux de couverture de 80,20% en 2016 contre 51,26% en 2010 », indique un rapport dénommé ‘’La Côte d’Ivoire en chiffres’’ publié le 13 septembre 2014.

Sénégal : vers la construction d’une centrale thermique à Malicounda

La Société nationale de d’électricité du Sénégal (Senelec) et le Fonds Africa50 ont parachevé un accord de développement conjoint pour la construction d’une centrale thermique de 12 MW à Malicounda, la région de Thiès, rapporte Financial Afrik. Le coût de l’installation, selon la même source, est estimé entre 120 et 130 millions de dollars et sa livraison est attendue en 2018.