Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 18/10/2017- Burkina Faso, Togo, Sénégal : manifestation, politique, investissement, coopération

Burkina Faso : la société civile va marcher le 04 novembre

Dans le but de dénoncer les crimes impunis dans le pays, la société civile à l’appel du Mouvement burkinabé des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP), a annoncé une « marche-meeting » le 04 novembre 2017. « Les faits indiquent clairement que, malgré leurs discours de convenance, les autorités politiques et judiciaires de notre pays sont réticentes à la manifestation de la vérité et de la justice pour les crimes commis pendant l’insurrection et la résistance populaires anti-putsch », indique le MBDHP dans un communiqué consulté par Ouestafnews.

Togo : au moins quatre morts dans les manifestations de ce mercredi

Au moins quatre personnes ont été tuées par balle ce mercredi 18 octobre 2017 au cours d’affrontements entre manifestants et forces de l’ordre dans les deux principales villes du Togo, où des marches contre le pouvoir prévues par l’opposition avaient été interdites. A Sokodé (nord), deuxième ville du pays où des violences meurtrières avaient déjà éclaté la veille, trois personnes ont été tuées par balle, a déclaré en début de soirée à la presse le ministre de la Sécurité, le colonel Yark Damehame, cité par l’AFP. Dans la capitale Lomé, le gouvernement dénombrait en fin de journée « un mort et plusieurs blessés par balle », ainsi qu’une soixantaine de personnes interpellées.

Sénégal : le pays consacre 12% de son Pib à l’investissement (rapport)

Le Sénégal est en tête des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) où sont observés les efforts d’investissement public les plus significatifs en 2016 dans l’Union, selon un rapport annuel de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao), relayé par l’Agence de presse sénégalaise, ce mercredi 18 octobre 2017. « Par pays, les efforts d’investissement public les plus significatifs ont été observés au Burkina (9,5% du PIB en 2016 contre 6,9% en 2015), au Mali (9,3% du PIB en 2016 contre 7,3% en 2015), en Côte d’Ivoire (7,5% du PIB en 2016 contre 6,6% en 2014) et au Sénégal (12,0% du PIB en 2016, contre 11,3% en 2015) », selon le document de la Bceao.

Afrique de l’ouest : le Commonwealth Development Group compte investir 60% de son capital dans la région
 
Le Fonds de financement du développement du Royaume Uni, Commonwealth Development Group (CDC-Group), va investir 60% de son nouveau capital de 2600 milliards de FCFA en Afrique de l’Ouest pour les 5 prochaines années, selon des informatons rapportées par Financial Afrik. Les secteurs concernés par ce financement sont, entre autres, le Btp, l’agriculture et l’énergie. Jusqu’aujourd’hui Cdc-Group a investi 1,5 milliard de dollars dans le continent africain, permettant ainsi de créer un million d’emplois.
 
Afrique : le président de la BAD demande l’instauration d’un impot sur les terres agricoles non exploitées
 
Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, demande la mise en place d’un impôt sur les terres agricoles non exploitées ou sous-exploitées, afin d’inciter à une commercialisation plus rapide des produits agricoles et de libérer tout le potentiel agricole en Afrique. S’exprimant lors d’une session intitulée “parier sur l’Afrique pour nourrir la planète”, organisée lundi à l’université de l’Etat de l’Iowa, Akinwumi Adesina a expliqué pourquoi, plus que jamais, le monde devait aider l’Afrique à moderniser rapidement son agriculture et à libérer tout son potentiel. « L’Afrique possède 65% des terres arables non exploitées de la planète. C’est donc l’agriculture africaine qui déterminera l’avenir de l’alimentation dans le monde », a précisé M. Adesina, lauréat 2017 du Prix mondial de l’alimentation.