Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 19/06/2017- Nigeria, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Sénégal, Mali : prévention, corruption, Laurent Gbagbo, énergie…)

Nigeria : une loi sur la protection des lanceurs d’alerte votée par le Sénat
 
La loi sur la protection des lanceurs d’alerte au Nigeria a été votée ce mercredi 19 juillet 2017 par le Sénat, a-t-on appris de source officielle. Le recours aux lanceurs d’alerte est au cœur du combat contre la corruption lancé par le président Muhammadu Buhari. «  Cette loi va aider à démasquer la corruption sous toute ses formes ainsi que les pratiques anormales des citoyens, fonctionnaires et entreprises publiques comme privées » a estimé dans un communiqué, David Umaru, le président de la commission du Sénat sur les affaires juridiques, les droits de l’homme.
 
Côte d’Ivoire : la CPI rejette la demande de liberté provisoire de Gbagbo
 
La Chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI) a formulé ce mercredi 19 juillet 2017 le maintien de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo en prison et a ordonné à la Chambre de première instance de procéder à un nouvel examen concernant sa décision de lui accorder une liberté provisoire, selon une information relayée par l’AFP.
 
Mali : 2,396 milliards FCFA pour la mise en œuvre d’un central photovoltaïque
 
Le gouvernement malien et le Groupement SAGEMCOM Energy et TELECOM/SAGECOM ont signé un marché relatif à la fourniture, l’installation et la mise en œuvre de central hybride photovoltaïques –diésel d’un montant de 2, 396 milliards FCFA dans six localités (Kéléya, Loulouni,Garalo, Mafélé, Fourou et Yorobougou) , selon un communiqué d’un conseil des ministres.
 
Burkina : début de retrait des Casques bleu au Darfour
 
Le Burkina Faso a débuté le retrait définit de son contingent de Casques bleus du Darfour, dans l’ouest du Soudan pour la sécurité de son sol frappé par des attaques « terroristes », a annoncé le ministre la défense burkinabè Jean-Claude Bouda. « Le contingent burkinabè au Darfour a commencé son repli vers le Burkina Faso. Ces effectifs supplémentaires vont être utilisés pour la lutte contre le terrorisme dans la partie nord de notre pays », a-t-il indique, cité par l’AFP.
 
Sénégal : une hausse de l’électricité de 2,4% au mois d’avril
 
La consommation d’électricité du Sénégal a connu une hausse de 2,4%  durant Le mois d’avril 2017 par rapport à la période de l’année 2016, a révélé la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).  Cette augmentation est essentiellement occasionnée par la moyenne tension qui a enregistré 5,3%  de progression à 282,4 millions de Kwh contre 268,3 millions de Kwh, a indiqué la DPEE.