Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 19/12/2017- Sénégal, Guinée, Nigeria, Côte d’Ivoire : économie, dette, intégration, santé, coopération

Sénégal : Standard & Poor’s maintient la note souveraine du pays

L’agence de notation américaine Standard & Poor’s vient de confirmer la note souveraine B+/B du Sénégal, affichant son optimisme dans la dynamique économique du pays à moyen terme. Selon l’agence, la croissance de l’économie sénégalaise devrait avoisiner les 7 % sur la période 2017-2020, contre 3,5 % en moyenne entre 2011-2014, tirée par les investissements importants dans le domaine des infrastructures publiques dans le cadre du Plan Sénégal Émergent (PSE).

Afrique subsaharienne : 95 millions d’enfants ne sont pas déclarés à l’état civil (Unicef)

Un enfant sur deux en Afrique subsaharienne n’est pas déclaré à l’état civil, selon une nouvelle étude du Fonds des nations-unies pour l’enfance (Unicef). « 95 millions d’enfants subsahariens n’ont pas été déclaré à l’état civil lors de leur naissance, un chiffre qui risque d’atteindre les 115 millions en 2030 si rien n’est fait », averti l’Unicef dans son étude publiée début décembre 2017.

Cedeao : un comité composé de cinq pays va étudier la demande d’adhésion du Maroc

Le Togo, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée et le Nigéria ont été désignés lors du 52e sommet de la CEDEAO, qui s’est tenu le 16 et 17 décembre à Abuja, pour former un comité chargé de travailler sur la demande d’adhésion du Maroc. « Le sommet a mis en place un comité composé des présidents togolais, ivoirien, ghanéen, guinéen et nigérian pour adopter les termes de références et superviser l’étude approfondie des implications de cette adhésion”, lit-on dans le communiqué publié à l’issue de ce Sommet.

Côte d’Ivoire : le gouvernement allemand met 12 milliards FCFA pour le renforcement du système de santé

La République fédérale d’Allemagne à travers la KfW (Institut de crédit pour la reconstruction) a apporté le 18 décembre 2017, une contribution financière en appui à la planification familiale et le renforcement du système de santé en Côte d’Ivoire. L’accord a été signé entre Michael Grau, l’Ambassadeur de l’Allemagne en Côte d’Ivoire et le ministre ivoirien des affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh. Selon les informations rapportées par APA. Selon la meme source, ce sont « 5 000 000 d’Euros, soit plus de 3 milliards de FCFA pour le projet Planification familiale et prévention du VIH/SIDA phase V, 15 000 000 Euros, soit plus de 9 milliards pour le projet Renforcement du système de santé en Côte d’Ivoire ».