Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 21/09/2017- Sénégal, Burkina Faso, Togo, Ghana, Côte d’Ivoire : Budget, éducation, agriculture, cacao, économie,

Burkina Faso : déficit budgétaire de 423 milliards FCFA annoncé pour 2018

Le gouvernement burkinabè a adopté, hier en conseil des ministres, un projet de loi relatif au budget de l’Etat du Burkina Faso pour l’exercice 2018. Et comme c’est le cas pour celui de l’exercice 2017, ce budget ne s’équilibre pas en recettes et en dépenses. Ainsi, le projet de budget 2018 s’établit en ressources à 2 006,41 milliards FCFA et en dépenses 2 429,80 milliards FCFA. Occasionnant de ce fait un déficit budgétaire s’élevant à 423,40 milliards FCFA en 2018.

Togo : une rencontre sur le métier d’enseignant réuni une soixantaine de pays

Une rencontre dédiée à  la « fonction enseignante »  a réuni du 19 au 21 septembre une soixantaine de pays dans la capitale togolaise, Lomé. Conduite par une équipe spéciale de l’Unesco de réfléchir sur « c’est qu’est un enseignant et qui l’on peut nommer enseignant », d’où le choix du thème « Enseigner, une profession ».  selon le compte rendu fait par Agence Ecofin, les travaux ont permis de définir les compétences, les connaissances et les aptitudes que doit avoir un enseignant et qui doivent être développées chez un individu avant d’embrasser la profession.

Ghana – Côte d’Ivoire : les deux pays sollicite un prêt commun pour développer une fabrique de chocolat

Le Ghana et la Côte d’Ivoire vont lancer conjointement un appel à la Banque africaine de développement (BAD) pour un prêt de 1,2 milliard de dollars. Un montant destiné à la mise en place d’installations de fabrication de chocolat. Cité par Financial Afrik à l’issue d’une visite officielle en Côte d’Ivoire, le ministre ghanéen de l’Alimentation et de l’Agriculture, Owusu Afriyie Akoto l’appel fait à la BAD constitue réponse à la forte baisse du prix du cacao sur le marché mondial.

Sénégal : 72% des entrepreneurs BTP confrontés aux difficultés de recouvrement de leurs créances

Quelque 72% des entrepreneurs du sous-secteur des bâtiments et travaux publics (BTP) du Sénégal ont été confrontés à des difficultés de recouvrement de leurs créances au deuxième trimestre 2017, selon une récente enquête menée par la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). En revanche, 41% et 26% des interviewés ont déploré, durant la même période, respectivement la concurrence jugée déloyale et l’accès difficile.

Mali : signature d’un nouveau cessez-le-feu entre les ex-rebelles et les groupes pro-gouvernementaux

L’ex-rébellion à dominante touareg dans le nord du Mali et les groupes armés soutenant le gouvernement ont signé un nouveau cessez-le-feu impliquant l’arrêt immédiat de « toute hostilité » et « la libération des prisonniers », rapporte l’AFP. Selon la même source, ce  nouveau cessez-le-feu, a été signé le 20 septembre 2017 à Bamako.