Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 24/01/2018 – Niger, Mali, Togo : transport routier, régulation, hydraulique, énergie.

Niger : hausse des tarifs dans le transport inter-urbain

Les sociétés de transport de voyageurs du Niger ont procédé depuis dimanche à une augmentation généralisée de leurs tarifs sur les différents axes du pays, consécutivement à la mise en application de la Loi de finance 2018 imposant une Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) dans le secteur. Cette nouvelle tarification serait consécutive à la mise en œuvre des dispositions de la Loi de finance 2018 qui prévoit une extension de l’assiette de la TVA au transport routier tant des marchandises que des voyageurs. En fonction de la distance et probablement de l’état des routes, cette augmentation varie de 500 à 5000 FCFA.

Mali : projet de 16 milliards pour le développement économique et social de la ville de Bamako

La capitale malienne, Bamako, verra la construction d’une nouvelle centrale de traitement d’eau, des lignes principales de transmission des réservoirs de stockage, des stations de pompage, entre autres installations, a-t-on appris ce mercredi 24 janvier 2018 de source officielle. Ces travaux à venir entrent dans le cadre d’un projet de développement économique et social financé par le Fonds koweitien  à hauteur de 16,9 milliards FCFA.

Togo : 37,9 milliards FCFA pour un projet d’extension électrique à Lomé

Le gouvernement togolais, l’Agence française de développement (AFD), l’Union européenne (UE) et la Banque allemande de développement (KFW) ont signé un accord sous forme de prêts d’une enveloppe d’un montant de 37,9 milliards FCFA, selon une information de l’Agence Afreepress. Ce montant servira, selon le ministre de l’Economie et de finance togolais, Sani Yaya, à la réalisation d’un projet d’extension du réseau électrique de Lomé (capitale).

Uemoa : baisse des activités extérieures de 101,5 milliards FCFA à fin novembre 2017

L’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) a enregistré une baisse de 101,5 milliards FCFA de ses activités extérieurs à fin novembre 2017, selon une annonce de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Les activités extérieurs sont passés de 4.877,8 milliards FCFA à fin octobre 2017 à 4776,3 milliards FCFA durant la période sous revue, souligne l’Agence de presse africaine.