Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT le 24/04/2017 (Sénégal, Burkina Faso, Nigeria : coopération, infrastructure, énergie, diaspora, envois de fonds )

Sénégal : Dakar emprunte 34 milliards FCFA  pour financer un projet routier

Le gouvernement sénégalais a sollicité un prêt de 34,5 milliards FCFA auprès du Fonds saoudien de développement pour la réhabilitation de la route Tambacounda-Goudiry (est), rapporte l’Agence de presse sénégalaise (Aps, publique).

Selon la même source, une convention a été signée entre les deux parties, le 21 avril 2017 à Washington. L’Etat du Sénégal apportera une contribution de 16,5 milliards FCFA pour la rénovation de cette route, soit 47,83% du financement global, précise encore la même source.

Burkina Faso : quarante villages électrifiés par la première phase du Pasel

Une quarantaine de localités rurales ont été électrifiées, a fait savoir le ministère de l’Energie qui précise qu’il s’agit-là de la première phase d’un projet financé par la Banque mondiale.

A terme, le Projet d’appui au secteur de l’électricité (Pasel) va permettre l’électrification de  227 localités, selon le gouvernement.

Nigeria : chute de 10% des fonds en provenance de la diaspora

Le Nigeria est le pays d’Afrique subsaharienne qui a reçu le plus de fonds envoyés par sa diaspora en 2016, selon un rapport publié le 22 avril par la Banque mondiale.

Géant économique et démographique de l’Afrique, le Nigeria, a reçu, 19 milliards de dollars (soit une baisse de 10% par rapport à 2015. Le Ghana et le Sénégal arrivent ex-æquo, en deuxième position avec un montant de 2 milliards de dollars pour chacun.