Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 24/11/2017- Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Mali, Sénégal, Bénin : banque, Oragroup, BAD, politique, subvention, migration, Laurent Métognon.

Côte d’Ivoire : prêt de 50 millions d’euros de la BAD en faveur de Oragroup
 
Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, ce vendredi 24 novembre 2017, à Abidjan, en Côte d’Ivoire, un prêt de 50 millions d’euros en faveur du groupe bancaire Oragroup afin de soutenir le développement du secteur privé et favoriser l’inclusion financière des populations africaines, rapporte Financial Afrik. D’une maturité de 7 ans (dont 2 années de différé), la ligne de crédit sera répartie entre trois filiales d’Oragroup à savoir Orabank Côte d’Ivoire, Orabank Gabon, et Orabank Togo.
 
Burkina Faso : subvention des partis politiques, cinq formations se partagent 500 millions FCFA
 
Cinq partis politiques sur les 148 que compte le Burkina Faso se sont partagés cette année la subvention de l’Etat, estimée à environ 500 millions de F CFA. Selon le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation qui a remis, jeudi, les chèques aux représentants desdits partis, ces derniers ont été choisis pour avoir obtenu au moins 3% des suffrages exprimés aux dernières législatives de 2015.La répartition donne le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir) en tête avec 227 millions 250 mille F CFA. Il est suivi de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) qui a eu 134 millions 500 mille F CFA.Puis vient, en 3e position, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir) avec 86 millions 500 mille F CFA.
 
Mali- Sénégal : près de 40 trafiquants présumés de migrants arrêtés par Interpol
 
Près de 40 trafiquants présumés de migrants ont ainsi été arrêtés suite à une opération menée par Interpol dans cinq pays africains, Mali, Tchad, Niger, Mauritanie et Sénégal.   L’opération a également permis le sauvetage de près de 500 personnes, victimes de traite d’êtres humains. La moitié était des mineurs. Cette opération s’est déroulée entre le 6 et 10 novembre 2017 mais seulement dans la journée du jeudi 23 novembre que l’information a été rendue publique. Les personnes arrêtées sont accusées de « traite d’êtres humains, travail forcé et “exploitation d’enfants ».
 
Bénin : le syndicaliste Laurent Métognon,  arrêté pour une affaire de commission occulte
 
Le secrétaire général de la Fédération des Syndicats des Travailleurs des Finances au Bénin, Laurent Mètognon, a été mis jeudi soir, sous mandat de dépôt dans une affaire de corruption. M. Mètognon, ancien président du Conseil d’Administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), est accusé d’implication dans une affaire de placement de fonds de 17,5 milliards FCFA de la CNSS à la Banque Internationale Bénin (BIBE) contre une commission occulte de 71 millions FCFA.