Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 25/04/2017 (Mali, Bénin, Sénégal, Burkina Faso : coopération, énergie, politique, mines, pétrole…)

Mali : l’Ue accorde un financement de 36 milliards FCFA pour lutter contre l’insécurité alimentaire

L’Union européenne (Ue) a accordé au Mali un financement de 36,7 milliards FCFA pour le renforcement de la sécurité alimentaire et la résilience face aux effets du changement climatique, indique un communiqué de l’Ue, relayé par APA.

Selon la même source deux accords ont signés par les deux parties, le 25 avril 2017.

Bénin : le taux national d’électrification est de 38,40% (rapport)

Le Bénin dispose d’un taux d’électrification de 38,40% annonce l’édition 2017 du rapport intitulé “Global Energy Architecture Performance” publié par le Forum économique mondial qui classe ce pays au 16ème rang sur un classement de 24 pays africains.

Sénégal : Franck Timis vend ses parts pétrolières à BP

La compagnie pétrolière britannique BP a annoncé le  25 avril 2017 avoir scellé avec le groupe Timis, un accord de rachat de la totalité de ses parts sur les blocs de pétrole et de gaz Saint-Louis Profond et Cayar Profond, soit 30%. Le montant de cette transaction qui doit encore être soumise à l’approbation des autorités sénégalaises, n’a pas été publié.

Burkina Faso : nouvelle réglementation du secteur énergétique

Le Parlement burkinabé a voté une nouvelle loi portant réglementation du secteur énergétique avec comme principale innovation l’autorisation donnée à des producteurs indépendants d’accéder au marché national et même de distribuer directement leur production, rapporte Agence Ecofin, ce mercredi 26 avril 2017. Jusqu’ici, la Société nationale de l’électricité du Burkina Faso (Sonabel) exerçait un monopole sur la vente de l’électricité.