Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 26/07/2017- Mali, Sénégal, Nigeria, Togo : Minusma, crash, élections, politique monétaire, emploi, jeunesse.

Mali : Crash d’un hélicoptère de la Minusma
 
Un hélicoptère d’attaque allemand la Mission des Nations unies au Mali (Minusma)  s’est écrasé ce mercredi 26 juillet 2017 dans le nord du mali avec à son bord deux membres d’équipage, rapporte l’AFP, citant des sources officielles.
La Minusma a dépêché une équipe sur les lieux du crash pour déterminer le sort de l’équipage et les circonstances du drame, a précisé Farhan Haq, un porte-parole de l’ONU, cité par l’AFP, tandis que d’autres sources penchent déjà pour la thèse de l’accident.
 
Sénégal : une mission d’observation électorale de l’UA à Dakar
 
La Mission d’observation électorale de l’Union africaine (MOEUA) a arrivée le 22 juillet à Dakar, sous la conduite de l’ex –présidente Centrafricaine, Catherine Samba Panza, pour les législatives de 30 juillet 2017, selon un communiqué de l’institution. « La Commission de l’Union Africaine (CUA) annonce l’arrivée d’une Mission d’observation électorale, déployée sur invitation du gouvernement de la République du Sénégal, dans le cadre du scrutin législatif du 30 juillet 2017 en République du Sénégal » indique le document.  
 
 Nigeria : la Banque central maintient son taux directeur à 14%

En raison de la faiblesse de la monnaie locale (naira) et d’un taux d’inflation supérieur à 16%, la Banque centrale du Nigéria a décidé de maintenir son taux d’intérêt à 14%, rapporte le média Bloomberg repris par Agence Ecofin. En effet, bien que le taux d’inflation au Nigéria se soit élevé à 16,1% le mois dernier, il reste loin du niveau ciblé par l’objectif, soit 6%-9%. Dans un récent rapport, Bloomberg affirmait que seulement deux sur 19 économistes ont prédit que la CBN abaisserait son taux d’intérêt. Le reste prévoyait que ce taux serait maintenu à 14%.

Togo : 5,36 milliards FCFA pour l’employabilité des jeunes
 
Le gouvernement togolais et Orabank Togo ont parachevé une convention de prestation de service d’opérateur financier d’un montant de 5,36 milliards FCFA, financé par la banque pour la mise en œuvre du Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP), selon une note de la présidence togolaise.
 
Afrique : les banques marocaines soumises à différent niveaux d’absorption de risques
 
L’agence de notation Moody’s dans un rapport consacré à l’expansion des banques marocaines en Afrique relève un niveau inégal d’absorption de risques entre les trois entités que Attijariwafa Bank et BMCE Bank Of Africa, et la Banque Centrale Populaire. Si les deux premières citées ont un encours crédit qui est respectivement de 23% et de 25%, la BCP par contre est  exposée à seulement 12%. Ce rapport dont le contenu est relayé par financial Afrik a été publié ce mercredi 26 juillet 2017.