Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 26/10/2017- Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mauritanie, Mali : Tahirou Barry, Ould Meheitir, foncier, médias, investissement.

Burkina Faso : démission du ministre de la Culture, Tahirou Barry
 
Le ministre burkinabè de la Culture et du Tourisme, Tahirou Barry, a annoncé sa démission du gouvernement, évoquant une « grande déception », dans une déclaration publiée ce jeudi 26 octobre 2017. « J’ai pris la décision de remettre ma démission de mes fonctions de ministre de la culture, des arts et du tourisme à compter du 26 octobre 2017 après 22 mois de mission », a écrit M. Barry, par ailleurs président du Parti pour la renaissance nationale (Paren).
 
Mauritanie : un blogueur jugé au mois de novembre pour apostasie

Le blogueur mauritanien, Cheikh Ould Mohamed Ould Meheitir, sera jugé au cours d’une session de la Cour d’appel mauritanienne prévue au mois de novembre 2017 à Nouahdibou (nord), selon une information rapportée par l’AFP. Il a été condamné à mort le 24 décembre 2014 par la Cour criminelle de Nouadhibou pour apostasie pour un article sur internet jugé blasphématoire envers le prophète de l’Islam.
 
Côte d’Ivoire : 62 milliards FCFA pour la mise en œuvre d’une loi sur le foncier rural 
 
Le gouvernement ivoirien a mobilisé une enveloppe de 62 milliards FCFA pour la mise en œuvre d’une loi sur le foncier rural, a révélé le ministre de l’agriculture et du développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, rapporté par l’Agence ivoirienne de presse.

Mauritanie : suspension des émissions de cinq télévisions privées
 
La Télédiffusion de Mauritanie (TDM) a procédé à la suspension des émissions de cinq télévisions privées mauritaniennes à la suite d’un différend financier avec l’organe public mauritanienne qui assure leur transmission sur satellite, selon un communiqué des syndicats de télévisions privées mauritaniennes, rapporte l’AFP. La TDM exige, selon la même source, le paiement des redevances dues par les cinq télévisions privées avec d’autoriser la reprise de leurs émissions.
 
Mali : 10 milliards FCFA accordés à la Banque de développement malien
 
 La Banque d’investissement et de développement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BIDC) a accordé une ligne de crédit de 10 milliards FCFA en faveur de la Banque de développement du Mali, rapporte Financial Afrik. Ce projet est l’un des neuf projets annoncés pour être financés par l’emprunt obligataire émis par l’institution régionale, indique la même source.