Les brèves en Afrique de l’Ouest à 19H00 GMT- le 27 /11/2017- Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Niger : sommet, économie, sécurité, énergie.

Côte d’Ivoire : ouverture du 6ème forum des affaires entre l’Ue et l’Afrique
 
En prélude au 5eme Sommet Union Africaine, Union européenne, s’est ouvert ce lundi 27 novembre 2017 à Abidjan le 6ème Forum des Affaires UE-Afrique en présence du vice-président de la République de la Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, autour du thème « Investir dans la création d’emplois pour les jeunes ». Ce Forum qui rassemble des Représentants des secteurs public et privé des deux continents fait partie de la stratégie conjointe UE-Afrique relativement aux politiques en rapport avec la transformation structurelle des économies africaines basées sur l’industrialisation.
 
 
Burkina Faso – Mali : deux personnes tuées dans une attaque près de la frontière malienne
 
Un conseiller municipal et un enseignant burkinabés ont été tués dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 novembre 2017 lors de deux attaques simultanées dans le nord du Burkina Faso, près de la frontière malienne, ont indiqué des sources sécuritaires. « Des individus armés non identifiés en moto-tricycle, ont assassiné un conseiller municipal Tamboura Boucari Aissama, du village de Dohouré-Rimaiba, Commune de Baraboulé, ce lundi 27 novembre 2017 aux environs de 00h40 », indique un communiqué du ministère burkinabé de la Sécurité.
 
Burkina Faso : la centrale solaire de Zagtouli, sera inaugurée mercredi
 
Le Burkina Faso lance mercredi 29 novembre 2017 « la plus grande centrale solaire de l’Afrique de l’Ouest », une première dans ce pays qui veut se tourner vers les énergies renouvelables, pour combler le déficit qui l’oblige à importer de l’électricité du Ghana et de Côte d’Ivoire. Sur le site de Zagtouli, à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale, Ouagadougou, miroitent au soleil, sur une superficie de 55 hectares, 129.600 panneaux de 260 watts produisant 33 mégawatts d’énergie. L’ouvrage doit être inauguré officiellement par les présidents burkinabé Roch Marc Christian Kaboré et français Emmanuel Macron, en visite dans le pays.
 
Niger : suppression de la taxation des appels entrants
 
Le Parlement du Niger a voté, le dimanche  26  novembre 2017, la loi de finances 2018 supprimant des taxes notamment sur les appels internationaux, estimés à une vingtaine de milliards de francs CFA par an. Selon un rapport de la Commission des finances du Parlement cette loi supprime  « la taxe sur la terminaison du trafic international entrant (TATTIE) », appliquée aux appels internationaux entrants et qui avait rapporté en 2017 une vingtaine de milliards de francs CFA au fisc nigérien.