Les chefs d’Etats ouest africains rendent hommage au défunt président nigérian Umaru Yar’Adua

Au Bénin, petit pays qui partage avec le Nigeria une frontière, le gouvernement a décrété un deuil de trois jours à compter de ce vendredi 7 mail pour honorer la mémoire du défunt chef d’Etat nigérian, selon le correspondant d’Oustafnews à Cotonou.

Au Togo, le président Faure Gnassingbé a fait par t de sa tristesse et salué la mémoire d’un homme « qui a beaucoup fait pour la promotion de la paix en Afrique », selon le site officiel du gouvernement togolais.

Au Sénégal, selon le communiqué du conseil des ministres, le président Abdoulaye Wade a fait observer une minute de silence lors de ce conseil, en hommage au défunt chef d’Etat inhumé le jeudi soir à Katsina Nord u Nigeria).

M. Wade qui a « présenté ses condoléances au gouvernement et au peuple nigérian » a aussi prié pour que la transition se déroule dans « la paix et la sérénité », selon la même source.

Son homologue malien Amadou Toumani Touré à quant a lui fait part de sa « profonde émotion » et salué le défunt « comme un des acteurs clé de l’émancipation démocratique du Nigéria », affirme un communiqué lu à la télévision publique malienne.

Le président Umaru Yar’Adua décédé Mercredi des suites d’une longue maladie a été remplacé à la tête de l’Etat par le vice-président Goodluck Jonathan qui a prêté serment peu avant l’enterrement.
Goodluck Jonathan assurait déjà l’intérim de Yar’Adua depuis le mois de février 2010.