Les Marocains doublent les Français sur l’électrification rurale au Sénégal

L’ONE était en "concurrence avec un groupement conduit par Electricité de France (EDF)", selon le groupe marocain qui affirme avoir développé une expertise "reconnue mondialement" dans le domaine de l’électrification rurale et que le groupe compte "valoriser à l’international, et notamment en Afrique".
"En vertu du contrat de concession l’ONE assurera l’électrification, la distribution et la gestion pendant une durée de 25 ans des zones rurales des départements de Saint Louis, Dagana et Podor", selon un texte publié sur le site officiel de l’entreprise marocaine visité par Ouestafnews.
Environ 550 villages regroupant 360.000 habitants se trouvent dans la zone couverte par ce projet d’électrification rurale, précise la même source.
L’ONE a décidé de mettre en place "une société de droit sénégalais pour gérer cette concession" dont l’investissement initial est de l’ordre de 140 millions de Dirhams marocains (soit plus de 8,3 milliards FCFA).
Le Maroc, qui entretient avec le Sénégal d’excellentes relations diplomatiques et qui affiche désormais ses ambitions économiques sur le continent, est déjà présent dans le transport aérien et maritime ainsi que dans le secteur bancaire au Sénégal.
Au delà du Sénégal, le Maroc souhaite nouer un solide partenariat économique avec tous les pays de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest africaine composée de huit pays).
Une rencontre est prévue à cet effet dans les prochaines semaines à Dakar.