Liberia : baisse des importations en provenance des pays de la Cedeao

Cette baisse par rapport à l’Europe et à l’Asie s’explique notamment par « les nombreuses contraintes » au commerce sous-régional, indique la Banque centrale du Liberia (CBL, sigle anglais), dans son dernier rapport sur l’économie libérienne consulté par Ouestafnews.

Le déficit commercial du Liberia a continué de se creuser en atteignant 96,6% sur la même période, passant de 90,4 millions de dollars en fin juillet à 177,7 millions de dollars à la fin du mois de septembre, indique la même source. Elle précise toutefois que les pays de la Cedeao, à côté de l’Europe et de l’Asie, se taillent la part du lion, dans les importations du pays qui ont globalement augmenté de 19,7%. Au même moment, les exportations ont baissé de 23,5%.

 La CBL signale en outre que le paiement des importations pour les pays de la Cedeao, qui constituent le troisième partenaire du pays, a enregistré une augmentation en atteignant 48,7 millions de dollars, soit 16,2 du total de la somme payées sur le période en revue.

A la fin du mois de juillet, souligne-t-elle, le paiement des importations s’élevait 12,6 millions de dollars, soit environ 5%.

La faiblesse du commerce régional en Afrique est un constat largement établi. Selon le Centre africain pour le Commerce, l’Intégration et le Développement (Cacid), basé à Dakar le commerce régional a crû au cours des cinq dernières années, mais demeure faible à un taux moyen de 18%.

Un fait qui s’explique le fait que « le cadre réglementaire des échanges est encore caractérisé par la persistance de nombreuses fragmentations des politiques fiscales et douanières, et commerciales, sources d’obstacles techniques et administratifs » précise le rapport du Cacid sur l’état du commerce sous régional publié en novembre 2012.