Libériens du Ghana: tentative de rapatriement perturbée, Kufuor préconise une réunion tripartite


Par Ouestafnews

Le président du Ghana John Kufuor invite à une réunion entre son gouvernement, celui du Libéria et l’ONU pour étudier les modalités de la mise en place d’un programme de rapatriement des réfugiés libériens vivant au Ghana, aappris ouestafnews de source officielle.
Cette annonce fait suite à des manifestations de protestations des réfugiées qui s’opposaient à leurs conditions de retour vers leur pays.
Le président ghanéen a souligné que le programme de rapatriement à envisager devra revêtir ”un visage humain” pour que les relations cordiales entre son pays et le Libéria soient préservées..
M. Kufuor, qui s’est entretenu avec des officiels libérien sur ce sujet, a estimé que le retour des réfugiés est devenu une nécessité par qu’ils ne sont pas satisfaits de leurs conditions de séjour au Ghana.
Selon lui, les raisons qui avaient occasionné leur départ du Libéria ne sont plus d’actualité.
En février dernier, plus de 200 réfugiés libériens composés de femmes et d’enfants ont manifesté, pour dire, entre autres, qu’ils ne souhaitent pas rester au Ghana pour être intégrée dans la société. Accra avait, par la suite manifesté son intention de les rapatrier.
Quelque 40.000 refugies libériens vivent au Ghana dont certains depuis 1989, coïncidant avec le début du conflit armée qui a sévit dans ce pays pendant 14 ans.
D’autres pays ouest africains, notamment la Guinée et la Côte d’Ivoire avaient aussi accueili des centaines de milliers de réfugiés libériens au plus fort de la crise.