Mali : les attaques armées ont fait 716 morts en 2017 (parti politique)

«Au moins 716 personnes ont perdu la vie au Mali en 2017 » du fait de la guerre (« incidents armés »), soit quasiment deux chaque jour en moyenne, selon le Parti pour la Renaissance Nationale (Parena, opposition). Ce décompte relayé par la presse locale est dit être basé sur un monitoring de toutes les déclarations de pertes humaines. Parmi ses morts, on compte 245 membres des forces maliennes, 45 casques bleus de la Minusma et 2 Français de la Force Barkhane. Les 424 autres sont des « populations civiles, assaillants ou présumés assaillants ».