Mali : 17 milliards de francs de la Banque mondiale pour le secteur énergétique

Cet appui de la Banque mondiale permettra d’augmenter le nombre de communautés, particulièrement en zones rurales, qui auront un accès aux services modernes de fourniture d’énergie, précise l’institution financière dans un communiqué.
L’Agence malienne pour le développement de l’énergie domestique et de l’électrification rurale (AMADER), chargée de l’exécution du projet, a géré le projet initial approuvé en novembre 2003. Depuis lors, des progrès ont été réalisés et le financement additionnel accélérera l’expansion de l’accès à l’énergie.
Le projet, sous ce financement additionnel, comporte une composante Développement des capacités et renforcement institutionnel pour 2,4 millions de dollars (2 milliards de francs), une composante Fourniture de services énergétiques pour 30,3 millions de dollars (15 milliards FCFA) et une composante Energie domestique pour 2,3 millions de dollars (2 milliards FCFA).
La composante Développement des capacités mettra l’accès sur le renforcement de certaines agences du secteur y compris la Commission de régulation de l’eau et l’électricité (CREE), la direction de l’énergie, celle de la Conservation de la nature, l’AMADER et l’Agence de l’énergie rurale.
La composante Fourniture de services énergétiques augmentera les projets d’électrification rurale, les investissements pour les plateformes multifonctionnelles. Il financera aussi la communication aux communautés, en vue d’approfondir l’information sur le projet.
La dernière composante porte sur l’Energie domestique, l’appui à la gestion communautaire du bois et les initiatives pour l’efficacité énergétique dans les ménages, telles que l’utilisation des lampes à basse consommation et des foyers améliorés