Mali : deux otages libérés par les hommes de Ibrahim Ag Bahanga pour raisons humanitaires

L’opération de remise des soldats aux autorités de Bamako a eu lieu à Kidal sous l’égide du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), selon un communiqué de l’organisation humanitiaire parvenue à Ouestafnews..
Selon le CICR, l’état de santé des deux militaires libérés "nécessitait des soins médicaux" et ils ont donc "été libérés pour raisons humanitaires".
Mi-août un premier groupe de vingt et un soldats maliens, sur un total estimé à près d’une centaine, avaient été libérés grâce à la "médiation algérienne".
Le 24 août une source militaire malienne annonçait également la libération de trois gendarmes arrêtés le mois précédent.