Mali : IBK décline les cinq priorités du gouvernement restreint

Le Président Ibrahim Boubacar Keita, a décliné en cinq points au cours d’un  cours d’un conseil des ministres les priorités du gouvernement restreint nommé fin juillet 2020.

Lors de cette première rencontre de la nouvelle équipe gouvernementale tenue le 06 août 2020, le président Keita a instruit de travailler au retour de la normalité, de la concorde et de la paix sociale ; et créer les conditions propices à la formation d’un gouvernement d’union nationale et de diligenter une enquête minutieuse et crédible sur les pertes en vies humaines ainsi que sur les atteintes aux biens publics et privés à Bamako, Kayes et Sikasso.

Le gouvernement dirigé par Boubou Cissé devra aussi accélérer l’opérationnalisation des mécanismes de suivi de la mise en œuvre des recommandations du Dialogue National Inclusif et Etudier les voies et moyens de la mise en place d’un fonds d’indemnisation des victimes de la crise socio-politique ou leurs ayant-droit. En sus, l’équipe devra mobiliser toutes les énergies et les ressources requises pour l’application immédiate et complète de l’article 39 du Statut des Enseignants.