Mali : la junte effectue plusieurs nominations dans les hautes sphères de l’armée

La junte au pouvoir au Mali a nommé un nouveau chef d’état-major et procédé à plusieurs nouvelles nominations à différents postes clé de l’armée et de la sécurité deux semaines, selon des décrets rendus publics le 02 septembre 2020.

Selon ces textes, le général Oumar Diarra est nommé chef d’état-major général des armées par décret signé par le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, et daté du 1er septembre. Il remplace le général Abdoulaye Coulibaly toujours détenu par les putschistes.

La junte a par ailleurs effectué une série de remplacements à des postes sensibles : le colonel Lassana Doumbia devient directeur général de la sécurité d’Etat (renseignement), le colonel Jean Dao chef d’état-major de la Garde nationale, composante de l’armée, et le général Souleymane Doucouré secrétaire général du ministère de la Défense.