Mali : le Colonel Goïta pour la levée des sanctions de la CEDEAO

Le chef de la junte militaire au pouvoir au Mali depuis le 18 août, le Colonel Assimi Goïta, a appelé ce mardi 22 septembre 2020 la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) à lever ses sanctions contre son pays.

« Nous avons accepté les principes de la Cedeao, à savoir la nomination d’un président civil, puis la désignation d’un Premier ministre. Je pense que dans les jours à venir la Cedeao doit lever ses sanctions pour le bonheur de la population malienne », a souligné ce le Colonel Goïta, lors d’un discours à la nation à l’occasion de la fête nationale.

Le 21 septembre, l’ex-ministre de la Défense du président déchu Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), Bah N’daw a été désigné président de la transition et comme vice-président le Colonel Goïta. La Cedeao qui a infligé des sanctions au Mali à la suite du putsch du 18 août contre IBK, ne s’est pas encore prononcée publiquement sur le choix de Bah N’daw.