Mali : le président Keïta candidat à sa propre succession  

Le président malien Ibrahima Boubacar Keïta a été investi le 6 mai 2018 candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 par une coalition de près de 70 partis, selon une information rapportée par l’AFP.

« A la demande de son parti et de ses alliés politiques, le président malien IBK (Ibrahima Boubacar Keïta) accepte d’être candidat à la présidentielle de juillet » a indiqué Bocary Tereta, président du Rassemblement pour le Mali (RPM), parti présidentiel, cité par la même source.

Près d’une dizaine de candidats se sont déjà déclarés dont l’ancien Premier ministre de IBK, Moussa Mara ; un de ses anciens ministres, Mohamed Ali Bathily ; le maire de Sikasso (sud), Khakifa Sanogo, entre autres.