Mali : Maroc Telecom devient actionnaire majoritaire de la Sotelma

A travers cette opération, le gouvernement du Mali engrange une enveloppe de 180 milliards de francs contre les 165 milliards de francs précédemment proposés par les Marocains, rapporte la presse en ligne du Mali lue à Ouestafnews et qui précise que le Président Amadou Toumani, s’est battu pour obtenir cette « rallonge financière ».
Le ministre de la Communication et des Nouvelles technologies, Mariam Flantié Diallo Diarra et le PDG de Maroc Télécom, Abdessalam Ahizoun, ont signé, le mardi 7 juillet, l’accord de partenariat, en présence d’Amadou Toumani Touré, selon les mêmes sources.
Le PDG de Maroc Télécom a fait savoir qu’avec son partenaire français, le Groupe Vivendi, Maroc Télécom fera améliorer les performances de la Sotelma pour « relever les défis de la télécommunication et du développement économique".
Quant à la ministre de la Communication et des nouvelles technologies du Mali, elle estime qu’avec la cession des 51% du capital de la Sotelma à Maroc Télécom à 180 milliards de F CFA, le Mali a réalisé une belle affaire.
"Le Mali entretient avec Maroc Télécom un partenariat gagnant-gagnant" a-t-elle fièrement affirmé.
Cette acquisition fait du Maroc un partenaire financier de premier plan du Mali, après l’entrée de la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE-Finances) dans le capital de la Banque de développement du Mali (BDM-SA) et celle du groupe Attijariwaffa Bank dans celui de la Banque internationale pour le Mali (BIM-SA) à hauteur de 51 %. Une opération qui a rapporté au Trésor public malien près de 40 milliards de F CFA, rappelle la presse malienne.
La Sotelma se partage le marché malien de la téléphonie avec Orange-Mali (ex-IKATEL), filiale de France Télécom depuis 2006.