Mauritanie : découverte d’un gisement de fer de plus de 800 millions de tonnes

« Les travaux d’exploration, engagés dans le cadre du programme stratégique Nouhoudh, ont couvert l’intégralité de la superficie de ce guelb de 6 km de long où 60.000 mètres de sondage ont été réalisés depuis décembre 2012 », a précisé la SNIM dans son communiqué publié sur son site web consulté par Ouestafnews.

“L’obtention de ces premiers résultats, particulièrement prometteurs, enregistrés en un court laps de temps, a été rendue possible grâce à la forte mobilisation de nos équipes dans le cadre de la mise en œuvre de notre programme stratégique Nouhdoudh”, a déclaré à ce sujet l’administrateur directeur général de la SNIM, Mohamed Abdellahi Ould Oudaâ, cité par la même source. 

Ces résultats ” nous encouragent à entamer déjà la ‘scoping study’ du projet de ce qui sera le plus grand complexe minier de l’histoire de notre entreprise “, a-t-il ajouté, selon le communiqué.

sur son site web, la SNIM indique qu’elle ambitionne d’atteindre une croissance de 40 millions de tonnes à l’horizon 2025, grâce à la construction de 2 complexes de 14millions de tonnes  chacun, dont le premier doit entrer en production dès 2019. 

Au cours des dix prochaines années, l’entreprise entend investir plus de 5 milliards de dollars pour réaliser ses objectifs de croissance stratégique, hors joint-ventures, selon l’agence officielle mauritanienne.
 
Lancé en 2012, le programme de transformation, baptisé “Nouhoudh “, doit assurer l’intégration de la SNIM, d’ici à 2025, au top 5 mondial des exportateurs de minerai de fer.

La SNIM exploite d’importants gisements de minerai de fer dans les environs de la ville de Zouerate dans le nord de la Mauritanie. Avec une capacité annuelle de production marchande de 12 millions de tonnes, elle est le deuxième producteur africain de minerai de fer.

Premier employeur privé en Mauritanie, l’entreprise compte plus de 5.000 collaborateurs. En 2012, la SNIM a réalisé un chiffre d’affaires de 1,127 milliard de dollars, représentant plus de 50% des exportations mauritaniennes.