Mauritanie : dissolution de 76 partis politiques (gouvernement)

Le gouvernement mauritanien a procédé à la dissolution de plus de 70 partis politiques, jugés insuffisamment représentatifs, rapporte ce mercredi 06 mars 2019 l’AFP.

«Sont dissous de plein droit les partis politiques ayant présenté des candidats aux élections municipales de 2013 et 2018 et qui ont obtenu moins de 1% des suffrages exprimés au premier tour de ces élections ou qui se sont abstenus de participer à ces deux consultations », précise un arrêté du ministère mauritanien de l’Intérieur et de la Décentralisation, cité par la même source.

Cette dissolution concerne 76 partis politiques et il ne reste que 28 partis en activité.