Mauritanie : l’inflation maintenue autour de 5,1% de janvier à septembre 2013

 « En raison de la poursuite d’une politique monétaire prudente, du prolongement du programme ‘Emel’, du poids des prix administrés dans l’IHPC (indice harmonisé des prix à la consommation),  le taux d’inflation a été contenu à des niveaux acceptables durant les 9 premiers mois de l’année 2013 », indique la BCM, dans un communiqué consulté par Ouestafnews.

« En glissement annuel, l’inflation a enregistré une progression de 5,1%. En moyenne annuelle, le taux d’inflation s’est inscrit en hausse de 3,9% en septembre 2013 », explique la même source.
 Quant aux finances publiques, ajoute le communiqué, « les recettes globales se sont chiffrées à 391,6 milliards d’UM, soit une augmentation de 27,7% par rapport à la même période de l’année précédente ».

La BCM souligne que en outre que les dépenses globales se sont situées à 318,8 milliards d’UM, soit une progression de 9% par rapport à la même période de l’année précédente.

« La masse monétaire s’est établie à fin septembre 2013, à 460,2 milliards d’UM, enregistrant un léger accroissement de 0,597 milliards ou 0,1% par rapport à son niveau en août 2013 », ajoute-t-elle.

Au niveau du secteur extérieur, l’évolution a été caractérisée par « une conjoncture défavorable des échanges commerciaux. Les transactions commerciales portant sur les biens se sont en effet soldées par un déficit d’USD 67,5 millions », selon la BCM.

« Cette évolution est attribuable à une baisse conjuguée des exportations (12.3%) et des importations (8.4%). Cette évolution défavorable n’a pas affecté les réserves de change qui se sont consolidées, pour atteindre USD 896 millions au 30 septembre 2013 (or non compris) contre USD 818 millions au 30 septembre 2012 », signale-t-elle.