Mondial de football : l’Afrique de l’Ouest réédite son coup de 2010

Il s’agit de la Côte d’Ivoire, du Ghana et du Nigeria, pour l’Afrique. L’Afrique du Nord sera représentée par la seule équipe d’Algérie, tandis que le Cameroun est le seul qualifié de la zone centre. Les cinq qualifiés pour le Brésil sont les mêmes qui avaient fait le déplacement en Afrique du Sud en 2010.
 
Tous les trois pays africains qualifiés ont déjà connu l’ambiance de cette compétition. Le Ghana et la Côte d’Ivoire en seront à leur troisième Mondial consécutif, après 2010 en Afrique du Sud et 2006, en Allemagne, tandis que le Nigeria, champion d’Afrique en titre, jouera sa cinquième Coupe du monde.
 
Le Ghana, avec Kwesi Appiah, et le Nigeria, avec Stephen Keshi, sont conduits par des entraîneurs locaux, là où les trois qualifiés (Côte d’Ivoire, Cameroun et Algérie) ont eu recours à l’expertise étrangère.
Mieux encore, le Nigeria, champion d’Afrique en titre, est la seule équipe africaine à avoir joué les éliminatoires sans concéder la moindre défaite.
 
Mais à côté des ouest-africains, il y aura le Cameroun, le représentant le plus assidu du continent en Coupe du Monde, avec huit participations, et une place de quart de finaliste en 1990, en Italie.
 
L’Algérie, conduite par le Franco-Bosniaque Wahid Alilodzic, totalise quatre participations, après avoir chipé la dernière place à une autre équipe ouest-africaine. Elle a en effet  éliminé le Burkina Faso de justesse (0-1) à Blida, après sa défaite de la manche aller (2-3).
 
Les Verts d’Algérie, qui ont remporté la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 1990, ont participé aux éditions de 1982, 1996 et 2010.
 
Les 32 nations qualifiées au Mondial brésilien connaitront leurs adversaires de groupe, lors du tirage au sort, qui sera effectué le 6 décembre 2013 à Sao Joao, au Brésil.