Mutinerie à Bamako : IBK et Premier ministre « arrêtés »

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) et son Premier ministre, Boubou Cissé, ont été « arrêtés » ce 18 août 2020 par des militaires en révolte, selon une information relayée par l’Agence France presse.

« Nous pouvons dire que le président et le Premier ministre sont sous notre contrôle. Nous les avons arrêtés chez lui » (domicile du chef de l’Etat) », précise un des chefs de la mutinerie ayant requis l’anonymat et cité par l’AFP.

Ce mardi, des tirs ont été entendus dans la matinée dans le plus grand camp militaire du pays à Kati, situé à quelques kilomètres de Bamako. Depuis plusieurs mois, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta fait face à une contestation sans précédent de la société civile, des partis politiques, des associations religieuses regroupe au sein du M5-FPR (Mouvement du 5 juin- Rassemblement des forces patriotiques).