Niger : Boko Haram a fait 141 victimes en 2017 (rapport)

Le groupe islamiste nigérian Boko Haram a fait 141 victimes civiles tuées, enlevées ou blessées en 2017, soit près de la moitié des cas enregistrés en 2015 et 2016 dans le sud-est du Niger, proche du Nigeria, selon un rapport de l’ONU diffusé le 11 janvier 2018 à Niamey. Entre 2015 et 2017, l’ONU a répertorié 582 victimes civiles dans 244 attaques attribuées à Boko Haram dans la région de Diffa (sud-est du Niger), selon des données chiffrées et infographiques du Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha) transmises à l’AFP.