Niger : de hauts responsables de l’armée limogés après l’attaque de Chinégoar

Le chef d’état-major des armées, le général Ahmed Mohamed, et le chef d’état-major de l’armée de terre, le général Sidikou Issa, ont été remplacés ce lundi 13 janvier 2020, a annoncé le gouvernement nigérien au lendemain de l’annonce du bilan de 89 soldats tués lors de l’attaque du camp de Chinégodar le 9 janvier.

«Le général de division Salifou Modi est nommé chef d’état-major des armées et le général de brigade Seidou Bagué est nommé chef d’état-major de l’armée de terre», selon un communiqué du conseil des ministres lu à la radio publique.

Le nouveau patron des armées nigériennes, le général Salifou Modi, 57 ans, a été membre du Conseil Suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD, junte militaire) de 2010 à 2011.