Niger : le gouvernement répertorie le patrimoine de l’Etat, sérieuses failles dans le système


Par Ouestafnews

L’opération, menée entre janvier et mars 2008, a fait l’objet d’un document de 5000 pages remis fin juillet au ministre nigérien de l’Economie et des finances Ali mahamane Lamine Zeine, par les responsables de l’Inspection des Finances, rapporte le quotidien Le Sahel.
Plus de 5000 bâtiments dont près de la moitié est constituée d’édifices à usage de bureau et l’autre partie d’édifice à usage d’habitation et plus de 4000 véhicules (dont plus de 700 épaves) appartenant à l’Etat ont ainsi été recensés par les équipes qui ont sillonné le pays pendant les trois mois qu’a duré l’opération.
Ce travail permettra d’instaurer « une gestion rationnelle du patrimoine de l’Etat », a affirmé M. Zeine cité par la même source.
Toutefois, les autorités auront fort à faire pour prouver leur bonne foi dans leur volonté de combattre la corruption, puisque les documents qui leur ont été remis montrent de sérieuses failles dans le système de gestion du patrimoine de l’Etat. Des failles aux antipodes des principes de transparence énoncés lors de la cérémonie de remise des rapports au ministre.
A titre d’exemple, il a été établi que des fonctionnaires logés dans des bâtiments appartenant à l’Etat percevaient également des primes de logement. De même il a été signalé le non respect des règles comptables dans la gestion de ce patrimoine, en dépit de la législation en vigueur.